Prime de Noël : pour mieux passer les fêtes de fin d’année !

La prime de Noël est une aide exceptionnelle accordée en France aux plus démunis, pour faire face aux dépenses liées à Noël. La Prime de Noël et les fêtes de fin d’année… Moment heureux et joyeux pour la majorité d’entre nous ! Seulement voilà, c’est aussi une longue liste de cadeaux pour Noël à acheter et lorsque nous pensons achat, nous pensons également dépenses. La CAF a mis en place la prime permettant de faire face à cet événement de fin d’année.

Tout savoir sur la prime de noël

La prime de Noël ou aide exceptionnelle a été créée en réponse à une précarité croissante en France. Plus de 2 millions de personnes perçoivent actuellement cette aide de l’État. Elle est destiné aux personnes à faible revenu, bénéficiaire du RSA ou bénéficiaire d’allocations sociales, type ASS, AER ou ATS.

D’une manière générale, la prime de Noël est versée par la CAF pour tous les bénéficiaires du Revenu de Solidarité Active.

Mais Pôle Emploi peut décider au cas par cas de verser à certains chômeurs, cette aide sociale. Ceci dépend du montant de vos allocations chômage perçus dans l’année. Plus elles sont faibles et plus vous la possibilité de l’obtenir est importante.

Qui est concerné par cette prime versée à Noël ?

La CAF verse la prime de Noël uniquement aux personnes percevant le RSA socle pour les mois de décembre et de novembre de l’année en cours. Les allocataires qui touchent le RSA Activité (complément de revenu versé par la CAF) n’auront pas le droit à cette prime.

En revanche, le montant de la prime de noël versé par la CAF aux allocataires du RSA socle et par Pole emploi aux bénéficiaires de l’ASS, l’ATS ou l’AER est différent. Les sommes versés ne sont pas les mêmes.

Il n’y a pas de démarches particulières à effectuer pour demander cette prime. Celle ci est versée par virement automatiquement sur votre compte bancaire, le même ou sont versés habituellement vos allocations sociales.

Si fin décembre, aucune prime ne vous a été versé sur votre compte, vérifiez auprès de la CAF ou de Pole emploi, les coordonnées de votre compte bancaire en vous munissant de votre RIB.

Il se peut que la CAF ou Pole emploi aient versés la prime de noël sur un compte clôturé. Le versement de la prime a donc été rejeté par votre banque.

Conditions d’obtention de l’aide versée à Noël

Pour obtenir la prime de Noël, il faut soit :

  • Être bénéficiaire du RSA socle. Attention : ne pas confondre le RSA socle avec le RSA activité. Ce dernier est un complément de revenu versé par la CAF en complément de votre salaire tandis que le RSA socle est destiné aux personnes ne percevant absolument aucun revenu d’activité. Ces personnes n’ont uniquement que le revenu de solidarité active pour vivre. Auparavant, celui ci était appelé RMI.
  • Être bénéficiaire de l’allocation équivalent retraite, l’AER.
  • Être bénéficiaire de l’allocation de solidarité spécifique. En fonction de votre allocation chômage, l’ASS est un complément si vos ressources sont trop faibles.
  • Être bénéficiaire de l’allocation transitoire de solidarité. Cette allocation remplace l’AER depuis 2011. Son montant, ses conditions ont changé par rapport à l’allocation équivalent retraite mais sur le principe, ses allocations sont les mêmes.
  • Être bénéficiaire de la prime forfaitaire de reprise d’activité.

Montant de la prime de Noël

La prime de Noël varie en fonction de la composition du foyer, des revenus du ménage et du nombre d’enfants.

Prime versée par la CAF / MSA

Montant de la prime de Noël 2019 versée par la CAF ou la MSA  :

Personne seule :

  • Sans enfant : 152.45 €
  • 1 enfant à charge : 228.67 €
  • 2 enfants à charge : 274.41 €
  • 3 enfants à charge : 335.39 €
  • par enfant supplémentaire : 60.98 €

En couple :

  • Sans enfant : 228.67 €
  • 1 enfant à charge : 274.41 €
  • 2 enfants à charge : 320.14 €
  • 3 enfants à charge : 381.12 €
  • par enfant supplémentaire : 60.98 €

Prime versée par Pôle Emploi

Montants de la prime de Noël 2019 versée aux bénéficiaires de l’ASS, AER et PTS par Pôle Emploi : 152.45 €.

Versement de la prime

La prime versée à Noël est destinée aux personnes ou aux ménages les plus modestes. C’est principalement les personnes ou les foyers qui perçoivent des allocations de solidarités ou des aides à la reprise d’emploi qui peuvent prétendre à cette allocation de solidarité pour noël.

Deux organismes versent une aide aux achats de noël en France :

  1. La caisse des Allocations Familiales de votre région ou la MSA (Mutualité Sociale Agricole) si vous dépendez de ce régime
  2. Pôle emploi pour certains demandeurs d’emploi bénéficiant d’aides à la reprise d’un emploi

A Qui la CAF (ou MSA) verse l’allocation Noël  ?

  • Les personnes qui perçoivent le RSA
  • Les bénéficiaires du RSA socle + activité
  • Ceux qui touchent l’Allocation Solidarité Spécifique (Ass)
  • Bénéficiaires de l’AER (Allocation Equivalent Retraite)
  • Ceux qui bénéficient de l’ATS (Allocation Transitoire de Solidarité)

Pôle Emploi verse à qui l’Aide exceptionnelle de fin d’année ?

  • Bénéficiaires de l’ACCRE (Aide à la création d’une entreprise) si vous perceviez l’Ass précédemment
  • Les personnes bénéficiant d’une formation par Pôle Emploi

Date de versement

La prime de Noël versée aux allocataires du RSA ou bénéficiaires de certaines aides sociales peuvent prétendre le versement sur leurs comptes bancaires aux environs du 15 décembre. Cette aide, comme son nom l’indique permet de faire face aux dépenses liés aux fêtes de fin d’année.

Si toutefois, vous pensiez avoir droit à la prime de Noël et que vous n’avez toujours rien perçu le 20 décembre, contactez Pole emploi ou la CAF. Ceci peut être du à une erreur de leur part, de mauvaises coordonnées bancaires, une déclaration des revenus erronées.

Pour tout connaître sur la prime de Noël 2018, nous vous invitons à consulter l’article dédié à cette prime.

PARTAGER :

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on pinterest
Pinterest
Share on linkedin
LinkedIn

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

En lien avec les articles que vous avez regardés :

Catégories

FACEBOOK

En plus

DERNIÈRES ACTUS

congé deuil enfant

Le congé pour deuil d’un enfant

Sous certaines conditions, les salariés ont droit à une autorisation d’absence « pour événement familial », dont le décès d’un enfant de moins de 25 ans. Le