Allocations Chômage (ARE) : Savoir ce que vous ne connaissez (peut être) pas


Les Allocations Chômage ou Allocation de Retour à l’Emploi (ARE) permettent une indemnisation, après une période d’activité, des personnes en recherche active d’un nouvel emploi.

Qui bénéficie des allocations au retour à l’emploi ?

Pour prétendre à l’aide au chômage, des conditions doivent être requises précédemment pour ouvrir des droits.

En effet, le demandeur d’emploi doit pouvoir justifier de 122 jours d’activité professionnelle ou 610 heures de travail effectif au cours des :

  • 28 mois qui précèdent la fin de son contrat de travail pour les moins de 50 ans.
  • 36 mois qui précèdent la fin de son contrat de travail pour les 50 ans et plus.

Quelles sont les conditions d’attribution de l’ARE ?

indemnités pole emploiPour bénéficier de l’ARE, vous devez :

  1. Être inscrit comme demandeur d’emploi ou accomplir une action de formation inscrite dans le Projet Personnalisée d’Accès à l’Emploi (PPAE).
  2. Être à la recherche active et permanente d’un nouvel emploi.
  3. Ne pas avoir atteint l’âge légal à la retraite.
  4. Être physiquement apte à l’exercice d’un emploi.
  5. Être en situation de chômage involontaire.
  6. Résider sur le territoire français.

Quelles sont les montants perçus des prestations chômage ?

D’une manière générale, vous percevrez 60% de votre ancien salaire en allocations chômage.

Le montant brut journalier de l’ARE comprend :

  • Une partie fixe égal à 11.72 €.
  • Une partie variable égale à 40.4% du salaire journalier de référence.

Le montant des indemnités chômage varient en fonction de vos salaires brut des 12 derniers mois. Le calcul de l’aide au retour à l’emploi prend en compte certaines primes tels que le 13ème mois, la participation ou intéressement mais en excluent d’autres comme la prime de licenciement.

Pour une personne ayant travaillé à temps plein : Le montant minimum de l’allocation de retour à l’emploi est de 28.48 euros brut par jour, soit un versement mensuel de 885.98 € (mois à 31 jours)

Pour les personnes ayant travaillé à temps partiel : Le montant d’indemnisation sera calculé en fonction du temps de travail journalier soit (28.48/2) × 31 jours, soit 442.99 € par mois de prestations chômage.

Quelle est la durée de versement des prestations au retour à l’emploi ?

Si vous avez moins de 50 ans, la durée de versement de l’allocation d’aide au retour à l’emploi dépend de la durée de votre activité professionnelle lors des 28 derniers mois.

[table id=5 /]

Si vous avez plus de 50 ans, la durée de versement de la prestation au retour à l’emploi dépend de la durée de votre activité professionnelle lors des 36 derniers mois.

[table id=6 /]

Si vous avez plus de 61 ans et que vous percevez l’ARE depuis au moins 1 an, la durée de versement peut être prolongé jusqu’à ce vous obteniez une retraite à taux plein. Ceci est possible si :

  1. Vous avez cotisé au moins 12 ans à l’assurance chômage
  2. Vous justifiez de 100 trimestres de cotisations retraite

Quelles sont les démarches à réaliser pour percevoir l’aide au chômage ?

Lorsque vous prétendez à l’allocation chômage, rendez vous au Pôle Emploi de votre ville. Un formulaire à remplir et ds pièces complémentaires à fournir vous seront demandé.

Ensuite vous rencontrerez un conseiller Pôle Emploi pour faire le point sur votre situation professionnelle.

A Savoir : L’Allocation au Retour à l’Emploi n’est pas cumulable avec la prime de retour à l’emploi.

Vous aimerez aussi...