Allocation supplémentaire d’invalidité (ASI)

L’Allocation Supplémentaire d’Invalidité, aussi appelée ASI, est une prestation sociale. Elle est versée tous les mois aux personnes invalides ayant de faibles ressources, ne pouvant pas obtenir l’Allocation de Solidarité aux Personnes Agées (ASPA).

Quelles sont les conditions pour obtenir l’ASI ?

Pour obtenir l’ASI – Allocation Supplémentaire d’Invalidité, la personne doit respecter plusieurs conditions.

Prestations sociales

Pour obtenir l’ASI, vous devez au moins recevoir l’une des prestations suivantes :

Critères à respecter

Vous devez en plus respecter les critères suivants :

  • être en situation d’invalidité réduisant ses capacités de travail des 2/3.
  • Avoir atteint l’âge légal de départ à la retraite (différent suivant votre année de naissance. Par exemple, si vous êtes né à partir de 1955 = 62 ans).
  • Vivre de manière régulière en France.
  • Ne pas dépasser un certain montant de ressources.

Plafonds de ressources ASI

Vous trouverez ci-dessous les montants de ressources à ne pas dépasser pour prétendre à l’ASI. Ces montants ont été fixés pour l’année 2020 et le 1er trimestre de l’année 2021.

Plafond de ressources ASI :

  • Ressources mensuelles pour une personne seule : 750 €
  • Pour un couple : 1 312.50 €.

Seules certaines ressources sont prises en compte dans le calcul du droit à l’allocation supplémentaire d’invalidité :

  • Revenus professionnels
  • Pension de retraite
  • Pension d’invalidité
  • Allocation aux adultes handicapés (AAH)
  • Pension alimentaire
  • Revenus des biens mobiliers et immobiliers (à hauteur de 3 % de leur valeur vénale à la date de la demande de l’ASI)
  • Biens dont le demandeur a fait donation (sous certaines conditions)

Les ressources ci-dessous ne sont pas prises en compte dans le calcul des droits à l’allocation supplémentaire d’invalidité :

  • Allocation de logement sociale (ALS)
  • Prestations familiales
  • Prestation complémentaire pour recours à tiers personne (PCRTP)
  • Majoration pour tierce personne (MTP)
  • Aide en espèces ou en nature, reçue des descendants, non déterminée par une décision judiciaire
  • Retraite du combattant
  • Pensions attachées aux distinctions honorifiques (Légion d’honneur, médaille militaire, etc.)
  • Valeur de la résidence principale

Montant de l’Allocation Supplémentaire d’Invalidité

Le montant de l’Allocation Supplémentaire d’Invalidité varie suivant plusieurs critères :

  • la situation matrimoniale du futur bénéficiaire,
  • les montants de ses ressources.

A savoir : l’ASI est exonérée d’impôt sur le revenu. Par contre, elle est cessible et saisissable.

Par exemple, pour une personne seule, le montant de l’ASI est de 5 036.74 € par an, soit 418.72 € par mois (à condition que ses ressources annuelles soient inférieures à 3 963.26 €).

Pour un couple marié ayant tous les deux le droit à l’ASI,, le montant peut monter jusqu’à 692.61 € par mois et 839.46 € si le couple est pacsé.

Faire une simulation du montant d’allocation supplémentaire d’invalidité.

Démarches à suivre pour recevoir l’ASI

Vous respectez l’ensemble des conditions fixées ci-dessus ? Dans ce cas, vous avez la possibilité d’obtenir, sur simple demande, l’Allocation Supplémentaire d’Invalidité.

Pour cela, vous devez remplir un formulaire et joindre les pièces justificatives demandées.

Pièces justificatives à fournir :

  • Justificatif de domicile de moins de 6 mois
  • Photocopie de la CNI
  • Photocopie du dernier avis d’imposition

L’ASI peut être versée, suivant les cas, parmi les organismes suivants :

Contactez directement votre organisme dans la liste ci-dessus pour obtenir votre formulaire de demande de l’Allocation Supplémentaire d’Invalidité.

PARTAGER :

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on pinterest
Pinterest
Share on linkedin
LinkedIn

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

En lien avec les articles que vous avez regardés :

Catégories

FACEBOOK

En plus

DERNIÈRES ACTUS

congé deuil enfant

Le congé pour deuil d’un enfant

Sous certaines conditions, les salariés ont droit à une autorisation d’absence « pour événement familial », dont le décès d’un enfant de moins de 25 ans. Le