Allocation aux Adultes Handicapés (AAH), comprendre cette aide de l’Etat

L’Allocation aux Adultes Handicapés (AAH) est versé aux personnes souffrant d’un handicap. L’objectif est de leur permettre d’avoir un minimum de revenu pour vivre. Le montant de cette allocation dépend des revenus de la personne handicapée et ceux de son conjoint.

A qui est destinée l’allocation aux adultes handicapés ?

Cette prestation familiale est versé sous certaines conditions :

  • âge,
  • nationalité,
  • revenus,
  • lieu d’habitation.

La demande d’allocation aux adultes handicapés doit être faite auprès de la MDPH (Maison Départementale pour les Personnes Handicapées).

Les bénéficiaires de l’AAH doivent être atteint d’un taux d’incapacité permanente situé entre :

  1. 80% et 100%.
  2. 50% et 79% et
    • avoir une importante difficulté à accéder à l’emploi du fait de l’handicap,
    • et que celui-ci ne peut être compensé par des mesures permettant de faciliter l’accès à un emploi.

C’est la Commission des Droits et de l’Autonomie des Personnes Handicapées (CDAPH) qui juge du taux d’incapacité de la personne.

Conditions d’attribution de l’Allocation aux Adultes Handicapés

Pour bénéficier de cette allocation aux adultes handicapés, il faut respecter les 3 conditions ci-dessous :

  1. Être âgé de plus de 20 ans ou plus de 16 ans si vous n’êtes plus à la charge de vos parent à partir de cet âge là.
  2. Résider de façon permanente en France. Votre domicile principal doit se situer en France. Pour les étrangers, non ressortissant de l’Espace Économique Européen, vous devez fournir un titre de séjour en cours de validité. Un récépissé de demande de titre de séjour est aussi accepté.
  3. Les ressources de la personne handicapée, de son conjoint, époux ou partenaire du Pacs ne doivent pas dépasser un certain plafond annuel.

Par exemple, en 2020, si vous vivez seul, vous ne devez pas dépasser un revenu annuel de 10 800 €. Si vous vivez en couple avec une personne à charge, il ne faudra pas dépasser 24 948 €.

Quel est le montant accordé aux bénéfice de l’allocation aux adultes handicapés ?

Plusieurs cas de figures peuvent se présenter pour calculer le montant accordé :

  1. La personne handicapée ne reçoit aucun revenu. Dans ce cas, le montant de son AAH sera de 900 € (montant fixé au 1er janvier 2020).
  2. une pension d’invalidité, une pension de retraite ou une rente d’accident du travail est perçue par la personne. Le montant de son AAH est la différence entre la moyenne de ses ressources mensuelles et 900 €.
  3. La personne handicapée perçoit un revenu d’activité : l’AAH est calculé en fonction d’une partie de ses revenus. Une différence est faite suivant si le bénéficiaire handicapé travaille dans un établissement et service d’aide par le travail (ESAT) ou dans un milieu salarié ordinaire (organisme public ou entreprise privée).

Combien de temps peut-on percevoir l’allocation aux adultes handicapés ?

L’Allocation pour les personnes handicapées est versée tant que les conditions d’attribution sont respectées. Cela vaut si le taux d’incapacité est de minimum 80 % et si la situation d’handicap ne s’améliore malheureusement pas.

Si l’incapacité n’est pas permanente l’AAH est versée entre 1 et 10 ans selon la situation du bénéficiaire.

Signalez tout changement professionnelle ou personnelle à la CAF ou la MSA afin que vos droits soient à nouveau étudiés.

Pour les handicapé ayant un taux d’incapacité entre 50 et 79 %, l’AHH est versée pendant une durée d’1 ou 2 ans suivant votre situation.

Comment bénéficier de l’allocation adultes handicapés ?

  1. Remplir le formulaire cerfa n°13788*01 de demande d’Allocations aux Adultes Handicapées.
  2. Faire remplir par votre médecin un certificat médical ; cerfa n°13878*01.
  3. Renvoyer ces deux documents à la Maison Départementale des Personnes Handicapées (MDPH).

Ensuite, votre demande d’allocation sera étudié par la commission des droits et de l’autonomie des personnes handicapées. Si vous n’avez pas de réponse dans un délai de 4 mois, votre demande d’AAH est rejetée.

A Savoir : L’Allocation aux Adultes Handicapées est cumulable avec l’aide à l’autonomie ou la majoration pour la vie autonome.

Vous aimerez aussi...

3 réponses

  1. 25 mars 2020

    […] contre, si vous êtes bénéficiaire du RSA, de la prime d’activité ou de l’allocation aux adultes handicapés, vous devez inscrire le montant reçu du chômage partiel sur votre déclaration trimestrielle de […]

  2. 25 mars 2020

    […] Salariés travaillant des des établissements pour personnes handicapées, […]

  3. 3 avril 2020

    […] 1er avril 2020, la CAF a augmenté l’Allocation aux adultes handicapés. Désormais, l’AAH s’élève à 902.70 €. Elle est versée aux adultes handicapés de plus de 20 ans, tous les […]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *