Conseils pour éviter de vous faire pirater sur Internet

Que ce soit au sein d’une entreprise d’envergure ou à la maison, les problèmes liés à la sécurité des informations touchent tout le monde. Nous sommes tous à la merci des individus malveillants. Pour éviter les tentatives de piratage sur internet, vous devez être constamment prudent. Pour ce faire, voici quelques conseils.

Le piratage, un problème pour tous

Internet est devenu un outil indispensable dans la vie de tous les jours. Pour faire ses courses, pour payer ses factures et pour réaliser des opérations bancaires, les alternatives en ligne sont diverses.

Phishing

Aujourd’hui, une des techniques les plus fréquentes est le phishing. Les pirates se font passer pour des établissements publics ou bancaires en vous envoyant des mails en apparence officiels. Ils vous demandent vos informations personnelles, comme vos numéros de compte ou votre numéro de carte bleue, pour les voler et les utiliser à des fins frauduleuses.

Virus

Une autre technique de piratage courante passée par l’utilisation d’un virus. Ce dernier est envoyé sur votre ordinateur sous la forme d’une pièce jointe ou d’un fichier attaché. Une fois ouvert, le virus va infecter votre poste et récupérer vos données sans que vous ne soyez au courant.

Certaines personnes malveillantes passent également par le réseau Wi-Fi des espaces publics pour infiltrer vos comptes privés. C’est le cas des lieux non sécurisés, comme un bar ou un magasin, qui ne disposent pas d’un réseau privé.

Se méfier des courriels inhabituels

Pour éviter le piratage, le premier réflexe est de se méfier des courriels inhabituels. La majorité des tentatives utilisent un compte particulier ou une page piégée pour vous attirer. Tant que vous n’êtes pas sûr de la provenance d’un message, ne l’ouvrez pas. Il en va de même pour les sites peu fiables qui demandent votre mot de passe.

Méfiez-vous toujours des nouvelles adresses mails ainsi que des messages trop pressants. Pour repérer les courriers piégés, vérifiez l’orthographe et la grammaire du message. En effet, les pirates sont généralement des étrangers qui ne parlent pas bien français. Vous pouvez aussi survoler l’email avec votre souris pour voir la destination en bas à gauche du navigateur. Si le lien renvoie à la rubrique ou au site expéditeur, c’est normal. Dans le cas contraire, vous devez éviter d’y toucher.

En outre, toutes les pages utilisent un protocole de sécurité pour se prémunir des piratages. Lorsqu’un petit cadenas fermé est affiché sur la page, à gauche de la barre d’adresse, cela indique que la connexion est sécurisée. Les fausses pages ne bénéficient pas du même système.

Bien choisir son mot de passe

Dans la majorité des cas, les pirates utilisent des techniques d’hameçonnage pour vous inciter à cliquer un lien ou à ouvrir un courrier. Cependant, il existe aujourd’hui des logiciels qui peuvent craquer votre mot de passe. Pour ce faire, ils utilisent un algorithme qui essaie toutes les combinaisons possibles. D’ailleurs, si une personne vous connaît très bien, elle peut tenter de deviner vos codes.

C’est pourquoi il est indispensable de bien choisir ses mots de passe. Plus il sera long, plus il sera difficile à deviner. N’utilisez pas des combinaisons évidentes comme votre date de naissance, votre date de mariage ou la date de naissance de votre fils. Utilisez toujours un mélange de chiffres et de lettres complexes, mais faciles à retenir.

Mettez à profit les services d’email ou de réseaux qui proposent l’option « question secrète » pour protéger vos comptes. Pour ne pas faciliter le piratage, pensez aussi à utiliser des codes différents sur vos boîtes mail, votre compte bancaire, vos réseaux sociaux, etc.

Opter pour la double authentification

Le système de la double authentification est simple et efficace. Il ajoute une seconde validation à votre compte avant de l’ouvrir. La majorité des banques utilisent déjà cette procédure, notamment dans le cadre des paiements en ligne. Pour ce faire, il vous demande vos coordonnées bancaires et un code qui sera envoyé à votre numéro personnel par SMS.

Les boîtes de courriels comme Gmail, Apple, Facebook et même Paypal utilisent également cette fonctionnalité. Elle est plus sécurisée qu’un simple code numérique et/ou alphabétique. Vous pouvez demander à y accéder à tout moment si ce n’est pas encore le cas.

Vers quels organismes faut-il porter plainte en cas de piratage ?

Malgré toutes ces précautions, si vous êtes victime d’un piratage, sachez que vous avez des moyens pour vous défendre juridiquement. Vous pouvez directement porter plainte auprès de la gendarmerie ou du commissariat de votre lieu de résidence. En amont, n’oubliez pas de prévenir votre banque s’il s’agit de votre compte personnel ou vos contacts sur réseaux.

Vous pouvez aussi envoyer une demande au procureur de la République du tribunal judiciaire de votre résidence pour l’ouverture d’une enquête. Ce dernier pourra saisir les autorités compétentes et vous mettre en relation avec eux.

PARTAGER :

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on pinterest
Pinterest
Share on linkedin
LinkedIn

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CAF LOGO

En lien avec les articles que vous avez regardés :

Catégories

FACEBOOK

En plus

DERNIÈRES ACTUS