Le RSA majoré : comment en bénéficier ?

rsa parent isolé

Certains parents, après un divorce, une séparation ou un décès, se retrouvent à élever seul leur enfant. Lorsque ceux-ci traversent une période financière difficile et qu’ils sont sans emploi, ils peuvent compter sur une majoration de leur RSA (revenu de solidarité active). Découvrez comment profiter du RSA majoré pour traverser cette épreuve plus sereinement. 

Qu’est-ce que le RSA majoré ?

Le RSA majoré s’adresse aux familles monoparentales, bénéficiaires du RSA traditionnel, qui justifient de ressources faibles et qui ont au moins un enfant à charge. Pour offrir à ces parents qui élèvent seuls leur enfant un pouvoir d’achat plus conséquent, une majoration forfaitaire est ajoutée à la prestation sociale qu’ils perçoivent déjà chaque mois de la part de la CAF. Temporaire, ce coup de pouce intervient lorsqu’un événement survient au sein des foyers (grossesse, naissance, décès d’un parent, arrivée d’un enfant, séparation, divorce…) .

Qui peut bénéficier de cette aide ?

Pour bénéficier de cette majoration de votre revenu de solidarité active, vous devez être parent isolé d’un ou plusieurs enfants nés ou à naître. Vous devez également regrouper tous les critères d’éligibilité du RSA, si vous n’êtes pas encore concerné par le versement mensuel de cette prestation sociale de la CAF ou de la MSA. 

Quel est le montant du RSA parent isolé ?

En fonction de votre situation personnelle et du nombre d’enfants qui sont à votre charge, le montant forfaitaire qui complète votre RSA peut varier :

  • si vous êtes seule et enceinte, celui-ci s’élève à 768,60 € ;
  • si vous élevez seul un enfant, il sera de 1024,80 € ;
  • si vous êtes isolé avec deux enfants, votre RSA majoré grimpe à 1 281 € ;
  • chaque enfant supplémentaire ouvre droit à 256,19 € de plus chaque mois. 

Comment demander le RSA majoré ?

Lorsqu’un événement survient au sein de votre foyer et que vous devez soudainement gérer seul l’éducation de vos enfants, vous devenez parent isolé. Si vous êtes déjà bénéficiaire du RSA, informez votre CAF de ce changement de situation afin qu’une majoration soit appliquée automatiquement à vos aides mensuelles.

Si vous n’êtes pas encore allocataire CAF, réalisez une demande de RSA en indiquant votre statut de parent isolé pour que la majoration soit automatiquement affiliée à votre dossier. 

Pour combien de temps mon RSA peut-il être majoré ?

Cette majoration forfaitaire de votre RSA reste temporaire. Prévue pour vous donner un coup de pouce lorsque vous traversez un moment difficile, celle-ci n’est pas éternelle.

Après 12 mois de versement du RSA majoré, votre allocation mensuelle sera revue à la baisse et vous percevrez uniquement le montant de base du revenu de solidarité active. 

Notez qu’une exception intervient lorsque vous élevez seul un enfant en bas âge. Si tel est le cas, votre prestation fera l’objet de cette revalorisation jusqu’aux 3 ans de l’enfant. 

Puis-je cumuler mon RSA majoré avec d’autres prestations sociales ?

Oui, à condition que les autres revenus ne dépassent pas le montant des plafonds fixés pour pouvoir bénéficier du revenu de solidarité active.

Si vos ressources sont toujours en deçà de ce seuil, vous pouvez tout à fait prétendre au versement de l’APL ou des allocations familiales… 

PARTAGER :

Facebook
Twitter
WhatsApp
Email

DERNIÈRES ACTUS

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.