L’aide à la mobilité : comment en bénéficier ?

L’aide à la mobilité est un soutien financier versé par Pôle Emploi afin d’aider les chômeurs en cas d’entretien d’embauche, de reprise d’emploi ou de formation loin de leur domicile. Comment en bénéficier ? Quel est le montant de cette aide à la mobilité ? Toutes les réponses à vos questions sur cette page.

Comment bénéficier d’une aide à la mobilité ?

L’aide à la mobilité est attribuée aux demandeurs d’emploi inscrits dans les catégories 1, 2, 3, 4, c’est-à-dire les stagiaires, mais aussi de catégorie 5 pour un emploi d’avenir. Ces personnes ne doivent percevoir aucune allocation, ou une allocation inférieure ou égale à l’ARE (Allocation chômage d’aide au retour à l’emploi ).

Ainsi, Pôle emploi prend en charge les frais pendant 1 mois maximum après la reprise de travail ou pour la durée de la formation suivie.

L’aide à la mobilité est une aide attribuée pour faciliter la mobilité liée à :

  • un entretien d’embauche,
  • une formation financée ou co-financée par Pôle Emploi,
  • ou encore à une reprise d’emploi.

Le lieu de travail doit être situé à plus de 60 km aller-retour ou à plus de 2 heures aller-retour du domicile.

Tous les types de contrats sont éligibles à cette aide à la mobilité versée par Pôle emploi :

  • CDD,
  • CDI,
  • temps complet,
  • temps partiel,
  • mais aussi les missions d’intérim de plus de 3 mois consécutifs.

Les contrats de professionnalisation et d’apprentissage d’une durée supérieure à trois mois sont également bénéficiaires de l’aide à la mobilité.

Quel est le montant des aides à la mobilité ?

Pour les aides aux déplacements, Pôle emploi peut prendre en charge le coût des transports en commun via un bon de transport SNCF ou un bon de réservation SNCF, mais aussi l’utilisation d’un véhicule sur la base d’un forfait de 0,20 euro par km parcouru.

Pôle emploi peut également verser une aide au repas de 6 euros par jour, ou encore une aide de 30 euros par nuit, au titre des dépenses d’hébergement.

A noter que ces aides sont limitées à la durée de la formation ou au premier mois qui suivent la reprise d’emploi. L’ensemble des aides à la mobilité ne doit pas dépasser les 5 000 euros par an, par bénéficiaire.

Comment faire une demande d’aide à la mobilité ?

Pour en bénéficier, vous devez déposer une demande jusqu’à la fin du mois qui suit la reprise d’emploi pour l’aide aux déplacements et jusqu’à la fin du mois qui suit la fin de la période d’essai.

Pour ce faire, vous devez formuler une demande d’aide à la mobilité sur votre espace personnel Pôle emploi. Ensuite, il vous faudra télécharger les pièces justificatives nécessaires.

A savoir : les étudiants peuvent aussi obtenir une aide pour le déménagement, appelée LOCA-PASS.

Si vous ne pouvez pas effectuer la démarche en ligne, adressez-vous directement à votre conseiller Pôle emploi. Ce dernier pourra vous accompagner dans cette démarche.

A noter que votre demande doit parvenir à pôle emploi dans les 7 jours qui suivent l’entretien d’embauche.

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *