Comment devenir professeur remplaçant ?

professeur remplaçant

Toute l’année, les écoles, collèges et lycées recrutent des contractuels lorsque les enseignants sont malades ou absents. Ces derniers sont déployés dans toute la France pour assurer aux élèves un suivi pédagogique en l’absence de leur tuteur habituel. On vous explique comment devenir professeur remplaçant pour renforcer les effectifs de l’Éducation nationale.

Qu’est-ce qu’un professeur remplaçant ?

Dans les écoles, collèges et lycées publics comme privés, il arrive que des professeurs titularisés soient absents. Pour des raisons personnelles, à cause d’une maladie ou encore lorsque leurs enfants sont malades, les enseignants doivent parfois prendre des jours durant lesquels ils ne peuvent faire cours à leurs élèves. Pour que la scolarité des jeunes ne soit pas impactée par l’absence de leur professeur, des professeurs contractuels sont engagés par l’Éducation nationale.

Chaque année, ces professeurs remplaçants interviennent en renfort dans les établissements scolaires de l’intégralité du territoire français. Pour assumer ces postes, ces derniers ne sont désormais plus soumis aux contraintes d’antan. Car le manque d’enseignants pèse lourd sur l’Éducation nationale et les Académies préfèrent accompagner les postulants plutôt que de les sélectionner en fonction de leurs expériences.

Quels sont les diplômes obligatoires pour remplacer les professeurs titulaires ?

En fonction de la manière que souhaite enseigner un professeur remplaçant, différents diplômes et compétences pourront lui être demandés. Aussi, les secteurs publics et privés peuvent solliciter des critères différents dans leur processus de recrutement. Les candidats doivent toutefois être porteurs d’un diplôme équivalent au Bac +3 pour pouvoir enseigner la discipline ciblée.

  • si vous souhaitez devenir professeur remplaçant pour enseigner une matière professionnelle ou technologique, vous devez détenir un BEP, CAP, BP, Bac pro, BTS ou un Bac +3 et justifier d’au moins une expérience professionnelle en lien avec la discipline ;
  • les matières générales doivent aussi être étudiées durant au moins 3 années après le Bac pour être enseignées.

Quel est le salaire d’un professeur remplaçant ?

Là encore, la nature de votre contrat de travail, le caractère public ou privé de l’établissement où vous exercez le métier de professeur remplaçant et d’éventuelles indemnités complémentaires peuvent faire varier votre salaire. En règle générale, les enseignants bénéficiaires d’un Master 2 peuvent prétendre à 1 709,51 € à temps plein. Munis d’un doctorat, les professeurs remplaçants peuvent percevoir jusqu’à 1 877,20 €.

En REP (réseau d’éducation prioritaire), des primes égales à 5 114 € net par an peuvent être versées aux professeurs remplaçants en contrepartie du caractère social de leur enseignement. Ce coup de pouce financier incite les enseignants récalcitrants à apprendre aux jeunes issus des quartiers français les plus défavorisés.

Quelles sont les démarches pour devenir enseignant remplaçant ?*

Pour rendre accessible au plus grand nombre la possibilité de trouver un emploi en devenant professeur remplaçant, l’Éducation nationale permet aux futurs contractuels de postuler de manière totalement numérique. En fonction du lieu où vous souhaitez exercer, sélectionnez le site internet d’une académie en téléchargeant les documents qui vous sont demandés.

Quelles sont les conditions requises pour pouvoir accéder à un poste de contractuel ?

Pour être engagé en tant que professeur remplaçant, vous devez justifier de certaines compétences et de certains documents :

  • votre casier judiciaire doit être vierge ;
  • vous devez être pédagogue, savoir écrire et parler et être patient ;
  • être à l’écoute des élèves et attentif à leurs besoins ;
  • connaître l’outil informatique et aimer travailler en équipe.

Quel accompagnement est prévu pour les professeurs remplaçants ?

Pour exercer votre rôle de professeur remplaçant en ayant toutes les clés en main pour réussir votre mission, l’équipe pédagogique qui vous accueille au sein de ses effectifs vous accueille et vous forme aux missions suivantes :

  • préparation à votre prise de fonction ;
  • suivi régulier durant les premiers mois où vous exercez le métier d’enseignant remplaçant ;
  • formations régulières sur vos potentielles lacunes (compréhension écrite, orale, numérique, valeurs républicaines…)

Combien de temps puis-je exercer en tant que professeur remplaçant ?

Si votre demande de remplacements est acceptée, un contrat de droit public vous permet d’exercer le rôle de professeur contractuel pendant une année complète, à temps plein ou partiel. Notez qu’à temps plein, un enseignant est en classe durant 18 heures par semaine. Au terme de ces heures d’exercice, il se doit toutefois de préparer ses cours, de corriger les copies de ses élèves et de se rendre disponible pour les orienter en cas de besoin.

PARTAGER :

Facebook
WhatsApp
Email

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

DERNIÈRES ACTUS