Faut-il déclarer la prime inflation à la CAF ?

Homme étonné par son ticket de caisse

Le pouvoir d’achat des Français souffre d’une inflation qui s’est stabilisée à 2,8 % en fin d’année 2021. Pour aider les Français à faire à l’augmentation des prix à la consommation, le gouvernement a mis en place une prime inflation de 100 €. Toutefois, nombreux sont ceux qui se posent des questions sur la fiscalité de celle-ci. Faut-il déclarer la prime inflation aux impôts ? Nous détaillerons dans cet article les modalités du versement de cette prime ainsi que sa fiscalité.

Comment obtenir la prime inflation ?

Pour obtenir la prime inflation, comme l’a précisé Jean Castex lors de son annonce, vous n’avez rien à faire. La prime inflation est versée de manière automatique. Si vous êtes salariés, votre employeur sera chargé du versement. Si vous êtes bénéficiaire du RSA, ce sera la CAF. Retraités ? La caisse des retraites vous versera la prime. Dans le cas où vous êtes demandeurs d’emploi, ce sera Pôle Emploi.

Suis-je éligible à la prime inflation ?

Pour être éligible à l’indemnité inflation, vous devez avoir plus de 16 ans. Aussi, vous devez avoir perçu entre le 1er janvier et le 31 octobre 2021, une rémunération inférieure à 26 000 € brut. Certaines conditions sont néanmoins à remplir en fonction de votre situation, les personnes concernées par la prime sont :

  • Les salariés, les intérimaires, les indépendants, les fonctionnaires qui ont perçu moins de 2 000 € par mois ;
  • Les apprentis ;
  • Les étudiants boursiers ;
  • Les bénéficiaires de minimas sociaux ;
  • Les retraités ;
  • Les demandeurs d’emploi qui perçoivent une allocation chômage de moins de 2 000 € ;
  • Les préretraités qui perçoivent une allocation de cession anticipée d’activité des travailleurs de l’amiante de moins de 2 000 € ;
  • Les bénéficiaires d’une pension d’invalidité de moins de 2 000 €.

À quelle date l’indemnité inflation sera versée ?

Le versement de l’indemnité inflation se fait à différentes dates selon votre situation :

  • Les salariés du secteur privé, les travailleurs non-salariés ainsi que les étudiants boursiers en ont bénéficié à partir de décembre 2021.
  • Les agents publics, les bénéficiaires de prestations sociales et les étudiants non boursiers y auront droit durant le mois de janvier 2022.
  • Les retraités devront attendre février 2022 pour en bénéficier.

Faut-il déclarer l’indemnité inflation aux impôts et à la CAF ?

La prime inflation n’est pas imposable. Vous ne devez donc pas l’inclure dans le calcul de vos impôts. Par ailleurs, si vous êtes allocataires de minima sociaux vous ne devrez pas non plus l’inclure dans votre déclaration trimestrielle de ressources CAF.

Pour conclure, le versement de l’indemnité inflation se fait automatiquement. L’employeur s’occupe du versement si vous êtes salariés ou apprentis. Si vous êtes étudiants boursiers ou non, demandeur d’emploi, retraité, c’est l’organisme qui verse vos allocations, vos minimas sociaux, votre bourse ou votre retraite qui se chargera du versement. Autoentrepreneur ? Ce sera l’Ursaff qui vous versera la somme en question. Vous devez toutefois avoir perçu moins de 26 000 € brut pendant l’année 2021 et avoir plus de 16 ans.

Les dates de versements diffèrent, selon votre situation vous avez eu ou aurait droit à cette prime en décembre 2021, janvier 2022 ou février.

Par ailleurs, vous ne devez déclarer cette prime ni aux impôts ni à la CAF.

Pour information, la CAF versera la prime inflation le 20 janvier.

Sommaire

DERNIÈRES ACTUS

PARTAGER :

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur whatsapp
WhatsApp
Partager sur email
Email

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *