Allocation journalière proche aidant (AJPA)

Lorsqu’un proche est en situation de handicap ou subit une perte d’autonomie importante, le tiers qui s’en occupe peut bénéficier d’une aide financière appelée allocation journalière proche aidant (AJPA). Cette dernière permet de compenser la diminution des revenus suite à la prise en charge de la personne en difficulté. Suivez cet article pour en savoir plus.

Qu’est-ce que l’Allocation journalière du proche aidant ?

L’allocation journalière du proche aidant est une aide financière au profit d’un aidant familial qui est obligé de réduire ou de cesser son activité professionnelle pour prendre en charge un proche en situation de handicap ou en perte d’autonomie. L’AJPA est toutefois soumise à certaines conditions que ce soit en faveur de l’aidant ou de la personne aidée.

Quant au montant de l’AJPA, au titre de l’année 2021, cette allocation est fixée à 43,87 euros par jour pour un couple et 52,13 euros par jour pour une personne seule. Il est à noter que l’AJPA est versée sur demande et pendant un temps limité. Pour en bénéficier, il faut adresser son dossier avec toutes les pièces justificatives auprès de la CAF ou de la Mutualité sociale agricole pour les assurés de ce régime.

Quelles sont les conditions à remplir ?

Pour bénéficier de l’AJPA, les conditions sont cumulatives.

Pour l’aidant, il doit :

  • Avoir un lien étroit avec la personne aidée (conjoint, partenaire, ascendant, etc.),
  • Résider régulièrement en France,
  • Être salarié et demander un congé pour s’occuper de la personne aidée,
  • Réduire ou cesser son activité professionnelle pour s’occuper du proche.

Tout cela sans être rémunéré par le proche et sans recevoir de prestations ou d’allocation non cumulable. L’aidant doit également percevoir la totalité des 66 jours de sa carrière professionnelle. Enfin, il doit assister la personne dans tous les actes et/ou activités de la vie quotidienne de manière régulière et fréquente, sans percevoir aucune forme de compensation financière.

Pour la personne aidée, elle doit :

Comment faire une demande d’allocation journalière du proche aidant ?

Pour bénéficier de l’allocation journalière proche aidant, il faut faire une demande auprès de la CAF ou de la MSA. Vous pouvez le faire en ligne ou via le formulaire cerfa n°16108*01. Pour être recevable, la demande doit être accompagnée de la notification de la MDPH concernant le taux d’incapacité de la personne aidée ou de la notification du Conseil départemental.

Une fois les conditions vérifiées et les dossiers complétés, le bénéficiaire de l’AJPA recevra tous les mois une attestation qu’il doit compléter et envoyer à la CAF ou à la MSA. Ce document doit être daté pour avoir un suivi des allocations.

Quelle est la durée de versement de l’AJPA ?

Comme il a été mentionné plus haut, l’AJPA est une allocation journalière. La durée de versement de cette aide est limitée et ne doit pas dépasser 22 jours dans un mois civil et 66 jours pour l’ensemble de la carrière de l’aidant.

Pour le cas des aidants demandeurs d’emploi, ils doivent signaler le nombre de jours de congé pris à Pôle emploi. Il en va de même pour les indemnités de chômage qui seront réduits au nombre de jours compté pour l’AJPA.

L’allocation journalière proche aidant peut être versée pour une demi-journée, sauf pour les demandeurs d’emploi. Les personnes en couple peuvent faire une demande individuelle d’AJPA pour une durée maximale de 22 jours par mois civil. Il est à noter que cette allocation permet de jouir de l’assurance vieillesse des parents au foyer. Cette dernière est imposable.

N’hésitez pas à prendre de plus amples informations auprès de la CAF ou de la MSA (en fonction de votre régime de couverture).

DERNIÈRES ACTUS

PARTAGER :

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur whatsapp
WhatsApp
Partager sur email
Email

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *