Tour d’horizon sur les dispositifs d’aide au logement pour les apprentis

Les apprentis, c’est-à-dire, les personnes en contrat d’apprentissage, en contrat de professionnalisation, ou qui suivent une formation en alternance, ne sont plus considérés comme étant étudiants. À cet effet, les dispositifs d’aide au logement évoluent. À quels types d’aide les apprentis en recherche de logement peuvent-ils prétendre ? Découvrez les réponses dans l’article qui suit.

Aide au logement pour l’installation

Dans l’optique de faciliter l’installation des apprentis, ces derniers, selon leur situation et leur éligibilité, peuvent bénéficier de l’une des quatre aides suivantes.

La garantie Visale

Il s’agit d’une aide versée par Action logement. Si l’apprenti ne trouve pas de garant pour son contrat de location, il peut demander à cet organisme de s’en charger dans le cadre de la garantie Visale.

Ainsi, en cas d’impayés durant ou après le bail, c’est Action logement qui régularise la situation auprès du bailleur. L’apprenti rembourse ensuite Action logement selon un échéancier établi par les deux parties et qui tient compte de la situation financière du locataire.

L’aide MOBILI-PASS

Toujours financé par Action Logement, l’aide MOBILI-PASS est un prêt préférentiel accordé aux personnes contraintes de changer de lieu de résidence suite à l’évolution de sa situation professionnelle. Ce prêt permet à l’apprenti de payer tous les frais annexes liés à sa mobilité professionnelle. Il lui offre également une assistance à l’installation dans son nouveau logement.

L’avance Loca-Pass

L’avance Loca-Pass est un prêt destiné aux jeunes locataires de moins de 30 ans. Il permet à l’apprenti de verser un dépôt de garantie d’une valeur allant jusqu’à 1 200 euros maximum.

Action Logement accorde ce prêt.

L’aide « Mon job, mon logement »

Cette subvention est accordée par Action Logement pour les apprentis qui doivent déménager à l’occasion d’un nouveau contrat d’apprentissage, de professionnalisation ou d’alternance. Le montant accordé dans le cadre de cette aide peut atteindre les 1 000 euros selon la situation de l’apprenti.

Ci-dessous les principales conditions d’éligibilité :

  • Avoir un bail de location de moins de 3 mois au moment de la demande ;
  • Être âgé d’au moins 25 ans au moment de la soumission de la demande ;
  • Avoir une rémunération inférieure à 1,5 fois du montant brut du SMIC.

À noter que l’aide « Mon job, mon logement » est gratuite. Elle ne doit pas être remboursée.

Aide au logement en vue du paiement du loyer

Dans le but d’alléger les charges financières liées au logement des apprentis, ces derniers peuvent bénéficier de l’aide Mobili-jeune ou bien de celle versée par la CAF.

L’aide Mobili-jeune

Cette subvention est adressée aux apprentis de moins de 30 ans. Elle sert à financer une partie du loyer pendant une période maximale de 12 mois. Selon les besoins de l’apprenti, un montant compris entre 10 à 100 euros lui sera versé tous les mois, tous les deux mois ou bien à chaque semestre.

Les aides de la CAF

La CAF ou Caisse d’Allocation Familiale possède aussi des dispositifs d’aide au logement pour les apprentis. Ainsi, en fonction du type de logement de ces derniers, et en tenant compte de leurs revenus et du montant du loyer, ils peuvent profiter de l’une des 3 aides suivantes :

  • APL : aide personnalisée au logement ;
  • ALS : allocation de logement sociale ;
  • ALF : allocation de logement familiale.

À noter que pour bénéficier d’une subvention de la CAF, le locataire ne doit avoir aucun lien de parenté avec le propriétaire ou le bailleur.

PARTAGER :

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur whatsapp
WhatsApp
Partager sur email
Email

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CAF LOGO

En lien avec les articles que vous avez regardés :

Catégories
Rejoignez-nous sur facebook :
En plus

DERNIÈRES ACTUS