Connaître son reste à vivre chaque mois


Pour connaître le niveau de vie d’un foyer, le reste à vivre est le meilleur indicateur qui puisse exister. Encore faut-il savoir l’utiliser et l’interpréter… Le reste à vivre permet de déterminer principalement votre taux d’endettement ou capacité d’emprunt. Votre banquier, lorsque vous le rencontrez pour une demande d’emprunt, déterminera avec vous votre reste à vivre et votre taux d’endettement. Voici toutes les informations utiles à savoir sur votre reste à vivre.

Qu’est ce que le Reste à Vivre ?

Le reste à vivre se définit par une somme restant au foyer (ou au ménage) une fois que toutes les charges dues sont payées. Le reste à vivre ne prend pas en compte les dépenses alimentaires, tabac, gazoil etc… Ces dépenses sont inclues dans ce qu’il vous reste pour vivre à la fin du mois. Le reste pour vivre permet de déterminer votre capacité d’emprunt lorsque vous rencontrez votre conseiller bancaire pour un prêt immobilier ou consommation.

Formule du reste à vivre : somme de tous les revenus du ménage – charges du foyer

Qui sont les membres d’un foyer permettant le calcul du reste à vivre ?

  • Le/La responsable de famille
  • Le/La conjoint(e)
  • Enfants à charge
  • Personnes invalides à charge, vivant sous le même toit
  • Enfants majeurs ou mariés rattachés sous le même avis d’imposition

Que comprend les revenus du ménage ?

  • Traitements
  • Salaires
  • Pensions (ex : pension alimentaire)
  • Rentes
  • Retraites
  • Revenus fonciers

Que comprend les charges du ménage ?

  • Loyer (si locataire)
  • Emprunt immobilier (si propriétaire)
  • Emprunt liés à l’acquisition d’un bien foncier (location pour un tiers)
  • Crédits à la consommation
  • Charges de Co-Propriété
  • Assurances Habitation
  • Assurances Voiture
  • Mutuelle
  • Taxe foncière (si propriétaire)
  • Taxe Habitation
  • EDF
  • GDF
  • Eau
  • Téléphonie

Comment calculer le reste à vivre ?

Pour connaître le reste à vivre de sa famille il vous suffit de :calculer son taux d'endettement

  1. Additionner tous les revenus du foyer
  2. Additionner toutes les charges du ménage
  3. Soustraire les charges aux revenus du foyer
  4. Vous obtenez un montant et vous le divisez par le nombre de personnes vivant dans le foyer

Reste à Vivre = (Revenus du foyer – Charges du ménage) ÷ nombres de personnes vivant dans le foyer

Pour qu’un reste à vivre soit correct, il faut qu’il reste au moins 400 euros par personne vivant dans la famille.

Estimer sa capacité d’emprunt en évaluant son reste à vivre

Pour calculer son taux d’endettement, vous devez :

  1. Diviser les charges du foyer par les revenus du ménage
  2. Multiplier par 100

Taux d’endettement = (Charges du foyer ÷ Revenus du ménage) × 100

Votre capacité d’endettement détermine la possibilité pour votre ménage d’emprunter ou non et jusqu’à quel montant. Ce taux d’endettement est pris en compte lorsque vous souhaitez acheter un bien immobilier ou faire un prêt consommation pour l’achat d’une voiture, des travaux dans votre maison, financer vos vacances etc…

  • Taux d’endettement faible : entre 0% et 20% maximum. Ce taux d’emprunt indique une situation financière idéale : vous avez des revenus mais vous avez peu ou pas de charges.
  • Taux d’endettement correct : entre 20% et 33% maximum. Un taux d’endettement se situant dans cette tranche démontre un budget raisonnable ou les revenus sont versés régulièrement sur les comptes et les charges maîtrisées.
  • Taux d’endettement fort (mais pas catastrophique) : entre 33% et 40% maximum. Ce n’est pas parce que votre d’endettement dépasse 33% que vous ne pouvez pas emprunté à votre banque. Votre situation financière sera analysé plus profondément.
  • Taux d’endettement élévé : plus de 40%. Votre budget doit être difficile à tenir car vos charges dépassent pratiquement vos revenus. Soit vos emprunts sont élevés ou soit vos revenus sont trop faibles par rapport aux charges que vous devez payer.

Exemple d’un reste à vivre élevé

Mr et Mme X ont deux enfants (dont un enfant eu d’une précédente union). Ils travaillent tous les deux et sont en CDI. Mr a précédemment acheté un appartement qu’il a mis en location. Me et Mme X ont acheté ensemble leur résidence principale.

Revenus du ménage :

  • Salaire de Monsieur : 1500€
  • Salaire de Madame : 1400€
  • Pension alimentaire : 150€
  • Revenus fonciers : 500€
  • Revenus Caisse des Allocations Familiales : 300€

Charges du Foyer :

  • Emprunt immobilier pour la résidence principale : 500€
  • Emprunt immobilier pour l’appartement : 200€
  • Impôts : 200€
  • Assurances : 60€
  • EDF : 50€
  • GDF : 40€
  • Eau : 40€
  • Téléphonie : 40€

Calcul du reste à vivre : (1500 + 1400 + 150 + 500 + 300) – (500 + 200 + 200 + 60 + 50 + 40 + 40 + 40) ÷ 4 personnes

= 3850 – 1130 ÷ 4 personnes

= 2720 ÷ 4 personnes

= 680

Le Reste à vivre est de 680€ par personne.

Exemple d’un reste à vivre correct

Mr et Mme Y ont trois enfants. Ils travaillent tous les deux, sont en CDI et propriétaires de leur maison.

Revenus du ménage :

  • Salaire de Monsieur : 1500€
  • Salaire de Madame : 1000€
  • Revenus Caisse des Allocations Familiales : 500€

Charges du Foyer :

  • Emprunt immobilier : 750€
  • Impôts : 0€
  • Assurances : 50€
  • EDF : 50€
  • GDF : 50€
  • Eau : 50€
  • Téléphonie : 50€

Calcul du reste à vivre : (1500 + 1000 + 500) – (750 + 50 + 50 + 50 + 50 + 50) ÷ 5 personnes

= 3000 – 1000 ÷ 5 personnes

= 2000 ÷ 5 personnes

= 400

Le Reste à vivre est de 400€ par personne.

Exemple d’un reste à vivre faible

Mr et Mme Z ont trois enfants. Mr travaille (en CDI) et Mme est maman au foyer. Il sont locataires.

Revenus du ménage :

  • Salaire de Monsieur : 1200€
  • Revenus Caisse des Allocations Familiales : 1000€

Charges du Foyer :

  • Loyer : 900€
  • Impôts : 0€
  • Assurances : 100€
  • EDF : 50€
  • GDF : 50€
  • Eau : 50€
  • Téléphonie : 50€

Calcul du reste à vivre : (1200 + 1000) – (900 + 100 + 50 + 50 + 50 + 50) ÷ 5 personnes

= 2200 – 1200 ÷ 5 personnes

= 1000 ÷ 5 personnes

= 200

Le Reste à vivre est de 200€ par personne.

Vous aimerez aussi...