Plan d’aide des CAF pour l’accueil des tout-petits

accueil des bébés en crèche

Les CAF versent des aides financières aux personnes dans le besoin. Ces aides peuvent être à caractère familial ou social et destiné à un secteur précis. En 2021 par exemple, le secteur d’accueil de la petite enfance fut le principal bénéficiaire d’un vaste plan facilitant l’accueil des tout-petits en crèches et maisons d’assistantes maternelles. Quels sont les principaux objectifs de ce plan d’aide de la Caisse d’allocations familiales ?

Le montant des aides supplémentaires de la CAF

Pour le compte de l’année 2021, l’aide supplémentaire investit par les caisses d’allocations familiales s’élève à environ 200 millions d’euros. Les bénéficiaires sont les structures d’accueil de la petite enfance notamment les crèches et les maisons d’assistantes maternelles.

Ainsi, un total de 3,9 milliards d’euros d’investissement est comptabilisé dans ce secteur, afin d’assurer un accueil de qualité des tout-petits. De cette manière, les parents de jeunes enfants peuvent aisément concilier les obligations professionnelles et la vie de famille.

Les missions du plan d’aide des CAF pour l’accueil des tout-petits

Une des premières missions du plan d’aide des caisses d’allocations familiales est de favoriser la création de nouveaux espaces d’accueil pour les tout-petits. À travers le plan « Rebond Petite enfance », les CAF couvrent désormais 75 % du coût de création d’une nouvelle place en crèche (22 500 euros pour chaque place par an).

Une majoration des aides est également observée pour les projets à exécuter dans les zones prioritaires notamment les Zones de Revitalisation Rurale. Sans oublier les projets à l’image des crèches Avip qui vise à faciliter l’insertion professionnelle de jeunes parents.

Ensuite, le plan d’aide des CAF accompagne les collectivités qui investissent dans les projets d’accueil des tout-petits. Pour une place en crèche, le coût annuel est d’environ 16 000 euros. Avec le plan d’aide, les CAF augmentent de 4 points le pourcentage de leur prise en charge sur le coût de fonctionnement. La mise en place des projets d’investissement des collectivités est alors facilité.

Enfin, les caisses d’allocation familiale ambitionnent :

  • d’apporter du soutien pendant l’actuelle crise sanitaire ;
  • de proposer des services et des conseils à travers un pôle national pour monter des projets ;
  • d’apporter davantage d’aide aux maisons d’assistantes maternelles.

PARTAGER :

Facebook
WhatsApp
Email

DERNIÈRES ACTUS