Partir en vacances cet été avec VACAF, l’aide de la CAF

Une prise en charge de vos vacances, c’est possible avec VACAF.

Les aides aux vacances familiales (AVF), appelées communément VACAF, prennent en charge, totalement ou partiellement, vos frais de séjours familial, pour partir en vacances.

Ce dispositif, mis en place par la CAF, est un partenariat avec de nombreux centre de vacances en France, ce qui vous permet d’organiser des séjours aussi bien à la mer qu’à la montagne, et ceci dans plus de 3 600 centres labellisés.

Cette aide pour les familles modestes est donc accessible et peut vous permettre d’obtenir jusqu’à 500 euros pour partir en vacances.

Qui peut bénéficier de cette aide ?

Cette AVF (aide aux vacances familiales) est accessible sous conditions de ressources basées sur le quotient familial, et aux familles allocataires ayant au moins un enfant à charge.

Vous n’avez aucune démarche particulière à effectuer. Si vous pouvez bénéficier de cette AVF, vous recevrez de votre CAF en début d’année un courrier vous indiquant les modalités pour en bénéficier.

Si jamais vous ne recevez pas ce courrier, vous pouvez prendre contact directement avec votre CAF pour le demander.

Vous trouverez dans celui-ci les conditions à remplir pour obtenir ces subventions qui vous seront attribuées à vous ou à vos enfants : durée du séjour, montant maximal d’aide, pourcentage du coût total pris en compte.

A savoir : les critères d’éligibilité à cette aide sont propres à chaque département.

Quelles conditions pour bénéficier de VACAF ?

Des conditions de ressources et de situation familiale sont donc à respecter, pas ce n’est pas tout.

Pour profiter de cette aide, des conditions de séjour communes à toutes les caisses départementales doivent être remplies, à savoir:

  • partir en vacances en famille, avec les enfants âgés de 3 à 18 ans
  • être parent allocataire
  • le quotient familial doit être inférieur ou égal à 600 € ;
  • le lieu de séjour doit figurer dans la liste des centres agréés définis par VACAF ;
  • la durée du séjour ne doit pas dépasser la limite fixée par votre CAF ;
  • le séjour doit être réalisé pendant les périodes de vacances scolaires ou les week-end pour les enfants en age d’être scolarisés.

Montant de l’aide

L’aide au vacances est différente suivant le quotient familial :

  • quotient familial de 0 à 500 € : 450 € d’aide ;
  • quotient familial de 501 à 600 € : 300 e d’aide.

Comment réserver dans un centre agréé VACAF ?

Vous êtes bénéficiaire de L’AVF et vous souhaiter réserver votre séjour de vacances, vous pouvez vous procurer le catalogue VACAF à l’adresse suivante: http://www.vacaf.org/.

Vous pourrez consulter l’ensemble des centres agrées ainsi que les offres proposées par ceux-ci.

Pour effectuer une réservation, il vous suffit de suivre quelques étapes :

  1. Rendez vous sur le site de réservation VACAF donné ci-dessus
  2. choisir votre centre de vacances agréé
  3. prendre contact avec le centre de vacances choisi en précisant que vous êtes bénéficiaire de l’AVF
  4. remplir le dossier de réservation adressé par l’établissement choisi
  5. versement des arrhes pour la confirmation de votre réservation.

Pour obtenir cette aide vacances, vous pouvez aussi vous rapprocher directement de votre CAF.

En fonction du montant de votre AVF attribué par votre CAF, vous n’aurez pas à régler la totalité du séjour. Ce montant d’aide dont vous êtes bénéficiaire sera directement déduit du montant total de votre réservation.

En cas d’annulation de votre séjour, l’établissement concerné par votre réservation est libre de vous proposer un avoir, un remboursement et d’appliquer ses conditions générales de vente.

PARTAGER :

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on pinterest
Pinterest
Share on linkedin
LinkedIn

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

En lien avec les articles que vous avez regardés :

Catégories

FACEBOOK

En plus

DERNIÈRES ACTUS

congé deuil enfant

Le congé pour deuil d’un enfant

Sous certaines conditions, les salariés ont droit à une autorisation d’absence « pour événement familial », dont le décès d’un enfant de moins de 25 ans. Le