Étudiant : comment obtenir l’aide de 200 euros ?

Lors de la présentation du plan de déconfinement devant le Sénat, le 04 mai dernier, le premier ministre Édouard Philippe a annoncé la création d’une aide financière de 200 euros pour les étudiants les plus démunis et isolés durant la crise sanitaire du coronavirus. Appelé désormais « aide COVID », il est possible d’effectuer la demande sur la plateforme MesServices.etudiant.gouv.fr, depuis le 12 mai dernier. Quelles sont les conditions d’obtention de cette aide ? Qui peut en faire la demande ? Comment effectuer la démarche ? Voici tout ce qu’il faut savoir pour l’aide COVID.

Qui sont les bénéficiaires de l’aide étudiant ?

Les étudiants en formation initiale, boursiers comme non boursiers peuvent bénéficier d’une aide de 200 euros, sans condition de nationalité. Cette aide concerne notamment les étudiants qui ont perdu un emploi ou un stage gratifié, mais aussi les étudiants originaires des DOM-TOM restés en métropole.

Conditions à respecter

Pour bénéficier de cette aide, vous devez être inscrit dans un établissement d’enseignement supérieur, ou en BTS, en formation initiale.

Vous devez également justifier d’une baisse de ressources à la suite de la perte d’un emploi, exercé depuis au moins 2 mois depuis le 1er janvier 2020. Vous devez effectuer au moins 8 heures de travail par semaine.

Si vous êtes stagiaire, vous devez justifier l’annulation ou l’interruption d’un stage obligatoire d’une durée de 2 mois minimum donnant droit à une gratification et débutant le 1er juin 2020 au plus tard.

Pour les étudiants ultramarins, vous devez être inscrit dans une formation initiale d’enseignement supérieur ou en BTS ; vos parents ou tuteur légal doivent résider dans un département d’Outre-Mer, une collectivité d’Outre-Mer ou en Nouvelle-Calédonie. Vous devez également suivre une formation en métropole lors de la mise en œuvre des mesures de lutte contre l’épidémie et être resté en métropole au 1er mai 2020. A noter que les étudiants qui sont en contrat d’apprentissage ou au chômage partiel sont exclus du dispositif.

Quels documents doit-on fournir ?

Si vous souhaitez effectuer une demande d’aide COVID-19, vous devez fournir les documents suivants :

  • justificatif de statut étudiant en cours de validité (certificat de scolarité ou carte d’étudiant)
  • relevé d’identité bancaire (RIB)
  • attestation d’employeur justifiant l’interruption du contrat de travail (remplie par l’employeur)
  • copie du contrat de travail en cours au plus tard au 16 mars 2020.

Afin de justifier d’une activité d’au moins 2 mois depuis le 1er janvier 2020, vous pouvez aussi présenter un ou plusieurs contrats antérieurs.

Stage interrompu

Si votre stage a été interrompu ou annulé, vous devez fournir les documents suivants :

  • convention de stage,
  • attestation de l’arrêt du stage ou de sa non réalisation, établie par l’employeur ou l’organisme d’accueil ;
  • copie de la convention de stage qui prévoit un début d’activité au plus tard le 1er juin 2020

Étudiants originaires des DOM-TOM

Pour les étudiants ultramarins, voici la liste des pièces à fournir :

  • justificatif de domicile familial dans un département d’Outre-Mer, une collectivité d’Outre-Mer ou en Nouvelle-Calédonie,
  • quittance du loyer à votre nom, versé au mois d’avril pour un logement en métropole ou, à défaut, une attestation d’hébergement à titre gratuit signée de la personne qui vous héberge, ainsi qu’une copie de la pièce d’identité de cette personne
  • extrait du livret de famille.

Par ailleurs, vous devez rédiger une attestation sur l’honneur indiquant que vous êtes face à de graves difficultés financières et ne bénéficiez pas de soutien, notamment familial. Si des circonstances particulières le justifient, il se peut qu’on vous demande d’autres documents complémentaires.

Quand allez-vous toucher l’aide étudiant COVID-19 ?

L’aide COVID sera versée en une seule fois au mois de juin. C’est le Crous qui notifie la décision d’attribution. Ce dispositif n’est pas cumulable avec le chômage partiel ou l’aide aux auto-entrepreneurs.

Cependant, sur critères sociaux des Crous, cette aide pour les étudiants est cumulable avec la bourse, les aides spécifiques ponctuelles et annuelles des Crous, mais aussi les éventuelles aides proposées par les établissements d’enseignement supérieur.

A noter que les jeunes touchant les APL sont l’autre public concerné par l’aide forfaitaire de 200 euros. Elle concerne les jeunes de moins de 25 ans, précaires ou modestes, qui touchent les APL. L’aide COVID est accordée de manière automatique par la CAF. Cependant, les modalités doivent encore être précisées.

PARTAGER :

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on pinterest
Pinterest
Share on linkedin
LinkedIn

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CAF LOGO

En lien avec les articles que vous avez regardés :

Catégories

FACEBOOK

En plus

DERNIÈRES ACTUS