Déductions d’impôts liés à la famille : bénéficiez-en !

Pour les dépenses engagées pour la garde et la scolarisation des enfants, il existe divers avantages fiscaux dont vous pouvez bénéficier, mais sous conditions. Quels sont ces aides ? Comment bénéficier de déductions d’impôts ?

Le crédit d’impôt pour les frais de garde des enfants

Crédit d’impôt sur le revenu

Si vous faites garder vos jeunes enfants hors de votre domicile, vous pouvez bénéficier d’un crédit d’impôt sur le revenu.

Pour en bénéficier, l’enfant doit être âgé de moins de 6 ans au 1er janvier de l’année d’imposition. Il doit également être gardé par une assistante maternelle agréée, en crèche, ou encore à la garderie.

Montant du crédit d’impôt

Le montant du crédit d’impôt est de 50% du montant des dépenses qui sont supportées pour la garde de l’enfant. Cependant, le plafond est limité à 2 300 euros par enfant gardé et 1 150 euros pour une garde alternée.

Pour calculer le montant des dépenses, on prend en compte les salaires et les cotisations salariales versées pour la garde. Ainsi, les frais liés à la nourriture ne sont pas pris en compte. On déduit également les aides versées par la Caf et par l’employeur.

Garde d’enfant à domicile

Vous pouvez aussi bénéficier d’un autre crédit d’impôt, si vous optez pour garder votre enfant à votre domicile. Il s’agit du crédit d’impôt services à la personne, qui est un autre crédit d’impôt pour les sommes versées au titre de l’emploi à domicile.

Si vous êtes éligible à ces crédits d’impôt, vous recevrez chaque année au mois de janvier, un acompte de 60 % de leur montant dans le cadre du prélèvement à la source. On calcule cet acompte sur la base de votre situation fiscale de l’année antérieure (N-1), c’est-à-dire le solde est versé en été après la déclaration annuelle de revenus au printemps, qui permet de vérifier le montant des dépenses réellement engagées en année N.

Déductions d’impôt pour les frais de scolarisation des enfants

Si votre enfant poursuit des études supérieures, vous pouvez bénéficier d’une réduction d’impôt sur le revenu.

Pour obtenir cette réduction d’impôt, votre enfant doit poursuivre des études secondaires ou supérieures durant l’année scolaire en cours au 31 décembre de l’année d’imposition. Il doit aussi être rattaché à votre foyer fiscal. De plus, il ne doit pas être lié par un contrat de travail, ni être rémunéré.

Le montant de la réduction d’impôt varie, en fonction du niveau d’enseignement. Ainsi, le montant de la réduction par enfant est de :

  • 61 euros si l’enfant est au collège ;
  • 153 euros s’il est au lycée ;
  • 183 euros s’il est à l’université.

Il est à noter que la réduction d’impôt pour frais de scolarisation des enfants ne donne pas lieu au versement d’un acompte en janvier. Elle est donc restituée en totalité avec une année de décalage sur la base des éléments renseignés sur la déclaration annuelle de revenus.

PARTAGER :

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on pinterest
Pinterest
Share on linkedin
LinkedIn

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

En lien avec les articles que vous avez regardés :

Catégories

FACEBOOK

En plus

DERNIÈRES ACTUS

congé deuil enfant

Le congé pour deuil d’un enfant

Sous certaines conditions, les salariés ont droit à une autorisation d’absence « pour événement familial », dont le décès d’un enfant de moins de 25 ans. Le