Bénéficiaire de l’AAH ? Votre retraite est maintenant versée automatiquement

handicapé bénéficiaire de l'aah

Depuis le 1er juillet 2020, la bascule entre l’Allocation aux adultes handicapés et la retraite est automatique. Les bénéficiaires de cette aide n’ont donc plus besoin d’entreprendre des démarches administratives pour obtenir le paiement de leur retraite. On vous en dit plus dans cet article.

Comment faire valoir ses droits à la retraite ?

L’objectif principal du décret n°2020-809 du 29 juin 2020 est d’éviter de réduire les ressources versées aux adultes handicapés recevant l’AAH, en âge de partir à la retraite. C’était auparavant malheureusement le cas, entre le moment où l’AAH s’arrêtait pour laisser place au versement de la retraite. Il pouvait s’écouler quelques mois où, en attendant de réaliser les démarches administratives et de recevoir le premier versement, l’allocataire handicapé se retrouvait sans aucune ressource.

En effet, les bénéficiaires de l’AAH, avant la parution du décret, devaient eux même faire valoir leurs droits à la retraite. Ce n’est maintenant plus le cas. Désormais, la CAF se charge de réaliser la bascule et de liquider les droits à la retraite.

Chaque assuré, proche de l’âge de la retraite (= 62 ans), recevra au plus tard six mois avant la date tant attendue un courrier l’informant de ses droits et du futur versement de sa pension.

Cumuler AAH et pension de retraite

Pour rappel, depuis 2017, les allocataires peuvent percevoir en même temps l’AAH et la retraite. Ce cumul est possible à partir de 62 ans, lorsque le taux d’incapacité est supérieur à 80 %.

Si vous êtes dans cette situation, l’AAH devient une allocation différentielle. Elle complète la retraite.

Le montant maximum de la retraite + de l’AHH différentiel est de 919,86 € en 2022.

Si le retraité touche mensuellement une retraite de plus de 919,86 €, il ne pourra pas obtenir cette allocation.

En résumé, pour cumuler l’AAH et la retraite, les conditions suivantes doivent être respectées :

  • avoir plus de 62 ans ;
  • avoir un taux d’incapacité supérieur à 80 % ;
  • obtenir une retraite inférieure à 919,86 € /mois.

Lorsque le taux d’incapacité est compris entre 50 et 79 %, il est possible d’obtenir pendant sa retraite l’Allocation de solidarité aux personnes âgées.

PARTAGER :

Facebook
WhatsApp
Email

DERNIÈRES ACTUS