Agefiph, pour l’emploi des personnes handicapées

Agefiph handicap

L’Agefiph est un organisme chargé de favoriser l’insertion professionnelle et le maintien à l’emploi des personnes reconnues en situation de handicap. Grâce à ses aides financières et ses conseils, les personnes handicapées peuvent bénéficier d’un emploi stable et équitable. Dans cet article, nous allons voir les rôles de cette institution, les différentes aides proposées ainsi que les conditions pour être éligibles.

Qu’est-ce que l’Agefiph ?

Sans l’intervention de l’État, les entreprises n’engagent pas ou très peu de personnes handicapées. Réaliser des actions pour le handicap et préserver leur accès à l’emploi est donc primordial. Dans ce cadre, l’Agefiph est responsable de la gestion de toutes les contributions financières versées par les entreprises privées soumises à l’obligation de l’emploi.

Ces dernières ont en effet l’obligation de verser une partie de leurs revenus au profit des personnes sous handicap si elles comptent 20 travailleurs ou plus. En 2018, ces fonds représentaient 467 millions d’euros.

Depuis sa création, l’Agefiph redistribue la totalité de ces sommes aux personnes éligibles afin de favoriser leur insertion professionnelle.

Les personnes handicapées et les employeurs peuvent contacter l’Agefiph pour :

  • Le financement d’un projet pour les travailleurs en situation de handicap,
  • L’amélioration du travail d’une personne handicapée,
  • L’insertion d’un handicapé dans une société,
  • La recherche d’emploi,
  • Le recrutement d’une personne handicapée, etc.

Quel est le rôle de l’Agefiph ?

L’Agefiph a pour principale mission de favoriser l’insertion professionnelle des personnes handicapées et de maintenir leur poste. Pour cela, elle collecte et gère toutes les contributions privées soumises à l’obligation d’emploi de 6 % (celles avec 20 salariés ou plus). Elle développe également des partenariats avec des acteurs publics pour optimiser les politiques publiques en faveur des personnes en situation de handicap.

Dans le cadre de sa mission, l’Agefiph propose également des conseils, des accompagnements ainsi que des aides financières. Toutes les personnes reconnues handicapées et toutes les entreprises privées peuvent bénéficier de son soutien pour la promotion de l’emploi auprès de ces personnes vulnérables, y compris les entreprises non soumises à l’obligation d’emploi de personnes handicapées.

Cette institution intervient en complémentarité avec les dispositions légales en vigueur pour garantir l’accès à l’emploi aux handicapés. Il est toutefois à noter que les aides de l’Agefiph ne sont pas acquises de droit. Les personnes ou les entreprises doivent répondre à des critères d’éligibilité.

Certains appuis nécessitant un examen des dispositions du droit commun doivent passer par une prescription d’un conseiller Pôle Emploi, CAP emploi ou Mission locale. De plus, les aides ayant un objet identique ne sont pas cumulables.

Quelles sont les aides financières de l’Agefiph ?

Cet organisme propose plusieurs aides exceptionnelles concernant l’embauche et le maintien à l’emploi des personnes reconnues handicapées.

Concernant l’embauche, il propose plusieurs types d’aides financières :

  • Soutien à l’accueil, l’intégration et à l’évolution professionnelle : l’Agefiph accompagne l’évolution de la personne handicapée dans l’entreprise pour un montant maximum de 3 000 euros,
  • Appui à l’accommodation dans le milieu du travail (le montant de cette aide est fixé en fonction de la situation du travailleur),
  • Aide à l’embauche lors d’un contrat d’apprentissage (3 000 euros maximum pour encourager les entreprises à engager une personne en situation de handicap),
  • Soutien à l’embauche en contrat de professionnalisation (peut atteindre 4 000 euros)

L’Agefiph offre également des aides financières pour faciliter l’accès et le maintien à l’emploi :

  • Une aide financière pour créer une entreprise pour une personne handicapée (pour un montant forfaitaire de 5 000 euros),
  • Une aide aux déplacements (sollicitation d’un véhicule appartenant à un tiers, frais de taxi, etc.)
  • Un soutien à la formation (4 000 euros),
  • Une assistance humaine pour compenser le handicap,
  • Une aide au maintien de l’emploi.

Qui a droit à l’Agefiph ?

Toutes les personnes reconnues comme handicapées peuvent bénéficier des aides de l’Agefiph. Ce sont notamment :

  • Celles qui sont reconnues handicapées par la Commission des droits et de l’autonomie des personnes handicapées,
  • Les bénéficiaires de l’Allocation adulte handicapé,
  • Les titulaires de la carte d’invalidité,
  • Les bénéficiaires d’une pension d’invalidité,
  • Les victimes d’un accident du travail ou d’une maladie professionnelle ayant provoqué une incapacité permanente au moins égale à 10 % (et recevant une rente attribuée par la Sécurité sociale).

Ces aides concernent également les bénéficiaires de « l’obligation d’emploi ». Régie par la loi du 10 juillet 1987 pour l’égalité des droits et des chances, cette disposition demande à toutes les entreprises de plus de 20 employés d’engager un ratio de 6% de l’effectif total de personnes handicapées.

Les employeurs qui ne respectent pas ce quota sont obligés de payer une contribution financière. Ces fonds seront gérés et répartis par l’Agefiph en fonction des demandes reçues.

Comment demander une aide Agefiph ?

Pour bénéficier des aides de l’Agefiph, il faut en faire la demande. Pour cela, il suffit de remplir un formulaire sur le site de l’organisme et de le transmettre dûment complété et signé à la délégation régionale de cette institution. Vous pouvez également utiliser le simulateur en ligne gratuit pour déterminer votre éligibilité ainsi que les montants auxquels vous pouvez avoir droit.

La demande doit être accompagnée d’un exposé des besoins et d’un résumé de la situation. Pour des aides matérielles, les devis et les justificatifs ainsi que les prestataires souhaités sont également nécessaires. L’Agefiph peut également demander toutes informations supplémentaires en fonction de votre demande.

Pour être recevable, le dossier doit être envoyé dans les trois mois après la date d’embauche pour le recrutement d’une personne handicapée. Elle doit aussi se faire avant l’achat du matériel souhaité ou de la résiliation de la prestation dans le cas d’une demande de financement spécifique.

Après réception du dossier, vous serez notifié si votre éligibilité est avérée. Ensuite, la demande sera traitée en fonction de la disponibilité des ressources. Pour suivre votre dossier ou pour avoir plus d’informations, vous pouvez appeler le numéro vert 0 800 11 10 09. Vous pouvez également créer votre espace personnel sur le site de l’Agefiph.

PARTAGER :

Facebook
WhatsApp
Email

DERNIÈRES ACTUS