Projet d’accueil individualisé (PAI) : mise en place et procédure

Projet d'accueil individualisé PAI

Dans l’optique de faciliter l’insertion ainsi que le parcours scolaire des enfants souffrant de troubles physiques et/ou psychiques, le gouvernement français a mis en place le Projet d’Accueil Individualisé (PAI). De quoi s’agit-il ? Quels sont les dispositifs à mettre en place dans le cadre de ce projet ? Retrouvez les réponses à ces interrogations dans les prochains paragraphes.

Qu’est-ce qu’un protocole d’accueil individualisé ?

Le Projet d’Accueil Individualisé est un document écrit listant les différentes adaptations à mettre en place afin de faciliter la vie d’un enfant au sein d’une collectivité. Il peut s’agir d’un établissement scolaire comme une crèche, un collège, un lycée ou encore un centre de loisirs.

Il convient de préciser que les enfants concernés par ce projet sont ceux qui sont atteints d’un ou de plusieurs troubles de santé. On cite, notamment :

  • Les allergies et les intolérances alimentaires ;
  • Les pathologies physiques chroniques comme l’asthme, le diabète, l’épilepsie… ;
  • Les pathologies d’ordre psychique comme le TCA (Troubles du Comportement Alimentaire), les syndromes dépressifs, les troubles de l’anxiété, etc.

À noter que ce projet est mis en place par le gouvernement français par le biais du ministère de l’Éducation nationale, de la jeunesse et des sports.

Quel est le contenu d’un PAI ?

Comme mentionné en sus, le PAI doit indiquer les aménagements et adaptations à mettre en place dans le but de faciliter le parcours scolaire de l’enfant concerné. Il s’agit, notamment :

  • Du régime alimentaire à suivre ;
  • Des différentes conditions sur la prise des repas ;
  • Des aménagements de l’emploi du temps ;
  • Des détails sur les dispenses ainsi que sur les activités jugées incompatibles avec l’état de santé de l’enfant ;
  • Des activités de substitution proposées.

À part ces aménagements, ce document doit aussi mentionner les dispositifs mis en place par le corps éducatif en cas d’hospitalisation ou de maintien à domicile de l’enfant. Ces dispositifs doivent garantir le suivi scolaire de ce dernier.

Enfin, le PAI doit aussi indiquer les protocoles à suivre en cas d’urgence.

Comment mettre en place un PAI à l’école ?

Le Projet d’Accueil Individualisé est prescrit par le médecin traitant de l’enfant. La demande pour bénéficier du PAI se fait ensuite soit à l’initiative des parents soit à l’initiative du chef de l’établissement scolaire, avec l’accord des parents ou de la famille.

Avec l’aide du médecin, de l’infirmier scolaire ainsi que des corps professionnels travaillant avec l’enfant, les entités citées précédemment établissent alors le document listant les adaptations à mettre en place à l’école.

À noter que ce document est valable pendant une période allant de quelques jours à une année scolaire. La reconduction du projet d’une année scolaire sur une autre est également possible.

Enfin, une réactualisation des aménagements peut aussi survenir en cas d’évolution de la pathologie.

PARTAGER :

Facebook
WhatsApp
Email

DERNIÈRES ACTUS