Parents : on vous explique Parcoursup !

parcoursup logo

Depuis le 20 janvier, votre enfant a la possibilité de s’inscrire sur Parcoursup. Cette plateforme d’orientation après le bac permet de gérer les inscriptions à l’université et aux autres établissements de formation.

En formulant des vœux d’inscription, c’est-à-dire en candidatant pour diverses institutions, vous avez la possibilité de suivre les réponses et d’optimiser votre dossier grâce à cet outil. Cela vous évitera, vous et votre enfant, de faire de multiples déplacements. En tant que parent, voici toutes les informations à connaître pour réussir l’inscription post-bac de votre enfant.

Comment candidater pour une formation de Parcoursup ?

La plateforme Parcoursup est accessible à partir du 20 janvier. Vous y trouverez un tutoriel pratique pour se familiariser avec son fonctionnement. Votre enfant peut créer son dossier jusqu’au 12 mars au plus tard.

Parcoursup propose plus de 17 000 formations différentes pour votre enfant. Elles sont toutes accessibles via le dépôt d’un dossier numérique sur la plateforme. Vous trouverez tous les détails de la formation directement sur le site.

Pour avoir la possibilité d’envoyer l’inscription de votre enfant, vous devez constituer un dossier regroupant :

  • ses bulletins scolaires,
  • sa fiche avenir (avec l’avis des professeurs et du chef d’établissement sur l’orientation souhaitée),
  • ses résultats au baccalauréat,
  • son projet de formation (une lettre de motivation pour chaque formation demandée),
  • ses activités et ses centres d’intérêt.

En définitive, il s’agit de constituer un dossier faisant office de CV pour les demandeurs d’emploi. Il faut mettre toutes les informations pouvant appuyer la demande de votre enfant pour chaque vœu. Aidez-le à se démarquer en apportant toutes les données nécessaires !

Les étapes pour formuler les « vœux »

Une fois inscrit sur Parcoursup, vous pourrez choisir jusqu’à 10 vœux de formation (licence, BTS, écoles, etc.) et 10 vœux additionnels pour des formations sous le statut d’apprenti.

Avant de sélectionner les 10 formations (au maximum) que votre enfant souhaite intégrer, faites le tour des propositions et sélectionnez en fonction de son parcours et de ses projets d’avenir. Sachez également qu’il peut choisir une filière et faire plusieurs demandes auprès de différents établissements en rapport avec celle-là.

Une fois que vous avez choisi, votre enfant doit enregistrer les vœux jusqu’au 12 mars et confirmer la candidature par la déposition des documents nécessaires avant le 2 avril. Au-delà de ce délai, le dossier ne sera pas pris en compte. Toutes les formalités se font en ligne sur Parcoursup.

Peut-on faire des vœux groupés ?

Votre enfant a la possibilité de faire des vœux multiples pour certaines formations comprenant des sous-vœux. Par exemple, s’il veut faire une licence en économie dans sa région, il peut choisir 2 ou 3 universités en sous-vœux (dans la même filière et la même localisation). Dans ce cas, cela comptera pour un vœu unique.

La possibilité de faire ses sous-vœux est mentionnée sur le site officiel. Votre enfant peut donc faire 1 à 10 vœux, multiples ou uniques, dans la limite de 10 vœux et 20 sous-vœux.

« Oui », « non », « en attente » … Quelles sont les différentes réponses possibles ?

Les premières réponses arriveront dès le 13 mai par courrier électronique ou par SMS. C’est pourquoi il est indispensable de bien renseigner le numéro de téléphone et l’adresse mail de votre enfant. En tant que parent, vous avez aussi la possibilité d’intégrer vos coordonnées dans le dossier de votre enfant pour être alerté en même temps.

Le « oui » signifie une proposition d’admission. Si vous avez une réponse « en attente », cela veut dire que votre enfant figure sur une liste complémentaire. Dans ce cas, sa situation évoluera en fonction des réponses des autres élèves déjà présélectionnés (ayant reçu un « oui »). Quant au « non », il signifie un refus définitif. Toutes les réponses arriveront au plus tard le 16 juillet sur votre plateforme.

Si votre enfant n’a pas reçu une réponse positive suite aux sélections de mai, il pourra se tourner vers le service d’orientation de son établissement d’origine (CIO) pour préparer la phase complémentaire. C’est une seconde chance. Cette période, du 16 juin au 16 septembre lui permettra de choisir la formation où les places sont encore disponibles.

Durant cette même période, si vous avez reçu une réponse « oui si », votre enfant pourra être accepté sous réserve de suivre une remise à niveau. Cela peut dire plusieurs choses, soit une rentrée anticipée pour un rattrapage, soit intégrer un cours de soutien ou encore faire une année préparatoire.

Quand répondre aux propositions ?

Une fois que vous aurez reçu les différentes réponses, vous devez respecter un délai afin de valider les inscriptions :

  • réponses reçues entre le 13 et 23 mai : délai de 5 jours.
  • propositions reçues après le 24 mai : délai de 3 jours.

Sans réponse dans les délais fixés, la place sera libérée pour un autre lycéen. Même si les délais peuvent sembler courts, vous devez prendre le temps de bien réfléchir afin de faire le bon choix. Concertez-vous, surtout si vous avez plusieurs réponses positives. Mais pensez tout de même aux autres élèves qui attendent eux aussi votre réponse.

Après avoir répondu aux propositions, vous devrez effectuer l’inscription administrative finale dans votre établissement d’accueil. Là encore, vous devez respecter une date limite d’inscription fixée par chaque établissement.

Comment demander une année de césure via Parcoursup ?

Votre enfant a la possibilité de demander une césure pour 2 semestres consécutifs au plus. Pour ce faire, il faut l’inscrire dans une formation de l’enseignement supérieur. Celle-ci pourra ensuite être suspendue temporairement lorsque l’étudiant partira à l’étranger pour un projet personnel, professionnel ou entrepreneurial. 

Les étudiants concernés devront faire une demande de césure durant la période d’inscription. Une case à cocher est prévue. Pour ne pas biaiser les sélections, les établissements auxquels ils auront postulé ne seront informés de cette césure qu’au moment de l’inscription administrative. À ce moment-là, l’étudiant et l’établissement concluent une convention pour garantir la réintégration ou la réinscription après ladite césure. Votre enfant pourra ainsi partir en toute quiétude.

PARTAGER :

Facebook
WhatsApp
Email

DERNIÈRES ACTUS