Des numéros pour les étudiants en difficulté

Beaucoup d’étudiants ont un emploi salarié tout en faisant leurs études. Ils sont aussi nombreux à vivre dans la précarité. L’épidémie de Covid-19 est venue renforcer ce fléau avec la suppression d’emplois étudiants. Un budget est alloué par l’état pour venir en aide à ces jeunes, pourtant chaque année cette somme n’est pas utilisée dans son intégralité. Selon le gouvernement, les dispositifs d’aides pour les étudiants sont souvent méconnus.

C’est pourquoi, le ministère de l’Enseignement supérieur de la Recherche et de l’Innovation à mis en place depuis le 10 janvier 2020,  un numéro d’aide aux étudiants en difficulté financière. C’est une des réponses apportées aux demandes des syndicats étudiants. D’autres mesures ont étés prises à la même période pour soutenir la vie étudiante : le gel des loyers et une trêve hivernale dans les cités universitaires.

Un numéro pour les étudiants en difficulté financière

Si vous êtes étudiant et que vous rencontrez des difficultés pour financer votre quotidien, vous pouvez appeler ce numéro en composant le 0806 000 278. Au prix d’un appel local non surtaxé, des conseillers vous répondent du lundi au vendredi, de 9h00 à 17h00.

L’objectif de cette ligne d’urgence est d’informer les étudiants sur les solutions existantes et de les guider dans les démarches à réaliser auprès des Crous (Centre Régional des Œuvres Universitaires et Scolaires) dont ils dépendent. Sous certaines conditions et selon la nature des difficultés rencontrées, les étudiants peuvent bénéficier d’une aide d’urgence. Elle peut être annuelle ou ponctuelle et parfois cumulable avec d’autres dispositifs (comme l’aide au mérite) ou avec une bourse étudiante.

Des solutions de soutien psychologique

Ces périodes de précarité peuvent générer un mal-être. En outre, si les difficultés engendrées par la crise sanitaire touchent l’ensemble de la population, les étudiants ne sont pas épargnés. Le confinement a été éprouvant pour certains d’entre eux qui, éloignés de leur environnement familial, ont dû vivre cette période seuls et souvent dans des chambres universitaires exigües. Cela n’est pas sans effet sur leur moral, déjà mis à l’épreuve, notamment par les examens.

Si vous êtes étudiant et dans cette situation, sachez qu’il existe de nombreux dispositifs d’aide psychologique gratuits. Vous avez la possibilité de bénéficier de consultations avec des psychologues ou des psychiatres dans les Bureaux d’Aide Psychologique Universitaire (BAPU). Ce dispositif est pris en charge à 100 % et vous n’avez aucun frais à avancer.

Si vous avez besoin d’une aide plus ponctuelle ou si vous êtes en situation d’urgence (notamment à cause de délais allongés pour obtenir une consultation), sachez qu’il existe également des numéros de soutien psychologique gratuits spécialement dédiés aux étudiants. Différents réseaux d’écoute sont disponibles. Que ce soit des équipes de professionnels ou des étudiants bénévoles, le point commun de ces services est qu’ils sont tous anonymes et gratuits. A vous de choisir celui qui vous convient le mieux :

  • Vous pouvez joindre le Fil Santé Jeunes en composant le 0800 235 236, tous les jours de 9h à 23h. Ce service vous permet d’entrer en contact avec des psychologues ou des médecins salariés, par téléphone, par mail ou encore par tchat collectif ou individuel.
  • Si vous êtes plus à l’aise pour échanger avec des personnes de votre âge, les équipes d’étudiants bénévoles de Nightline vous répondent au 01 88 32 12 32. Ce service est disponible le lundi puis du jeudi au dimanche de 21h00 à 2h30 du matin.
  • Enfin l’association Apsytude propose également des consultations individuelles avec des psychologues, en ligne, dans la rubrique Happsy Line.

PARTAGER :

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on pinterest
Pinterest
Share on linkedin
LinkedIn

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

En lien avec les articles que vous avez regardés :

Catégories

FACEBOOK

En plus

DERNIÈRES ACTUS

congé deuil enfant

Le congé pour deuil d’un enfant

Sous certaines conditions, les salariés ont droit à une autorisation d’absence « pour événement familial », dont le décès d’un enfant de moins de 25 ans. Le