L’expérimentation du versement automatique des aides sociales prévue dès 2023

solidarité à la source

En France, 30 % des personnes éligibles à des prestations sociales ne les sollicitent pas. Certaines baissent les bras devant des démarches administratives trop importantes, tandis que d’autres ignorent que des aides peuvent leur être accordées. Pour ne pas léser cette tranche de la population, le gouvernement envisage la mise en place d’une réforme de « solidarité à la source », qui permettrait le versement automatique de certaines aides sociales. Celle-ci devrait être expérimentée dès 2023.

Qu’est-ce que l’expérimentation de la solidarité à la source ?

Face à un taux de non-recours aux prestations sociales avoisinant les 30 %, le gouvernement, en cette période d’inflation, envisage l’expérimentation du versement automatique de certaines aides. À l’heure où les ménages les plus modestes nécessitent plus que jamais d’être protégés, l’État compte mettre en place un nouveau système, qui permettra aux foyers de percevoir leurs allocations sans démarche particulière.

Quels sont les avantages du versement automatique des aides sociales ?

Ce nouveau projet de réforme a pour but de lutter contre une précarité qui pourrait être évitée par la simplification de certaines démarches administratives. En plus d’offrir aux familles les plus pauvres un complément de revenu non négligeable, à l’ère où les prix s’envolent, cette expérimentation permettrait également de lutter contre les fraudes et les éventuels trop-perçus.

Qui sont les Français concernés par cette expérimentation ?

Dès 2023, l’État compte expérimenter la mise en œuvre de la réforme « solidarité à la source » auprès de la population d’une dizaine de territoires Français. Pour appliquer le versement automatique des prestations sociales, les employeurs et administrations devront rendre accessibles les revenus versés à leurs salariés et allocataires. Ainsi, le calcul des aides sera effectué à la source et leurs bénéficiaires pourront les percevoir sans démarche particulière.

Quelles aides sociales pourraient être versées automatiquement ?

Pour le moment, l’État envisage d’appliquer le versement automatique des aides suivantes :

  • le RSA ;
  • les APL ;
  • et la prime d’activité.

Celles-ci concernent la majorité des allocataires et font l’objet du plus fort taux de non-recours. Chaque mois, 30 % des bénéficiaires pourraient pourtant percevoir jusqu’à plusieurs centaines d’euros supplémentaires sur leur compte bancaire. Pour que tous les Français puissent faire valoir leur droit sans effort, le gouvernement se donne 2 années pour élargir à l’ensemble du territoire la réforme de « solidarité à la source ».

PARTAGER :

Facebook
WhatsApp
Email

DERNIÈRES ACTUS