Le Point conseil budget pour vous accompagner dans vos démarches

Dans le cadre de la Stratégie nationale de prévention et de lutte contre la pauvreté, 400 Points conseils budget sont désormais installés partout dans l’Hexagone. Ils sont déployés dans toutes les régions et dans tous les départements. Portés par une diversité d’entités à commencer par les associations locales, les consommateurs ainsi que les centres communaux et intercommunaux d’action sociale, ces services gratuits labellisés par l’État ont pour objectif d’accompagner les ménages financièrement fragiles et prévenir le surendettement. Plus de détails.

Les Points conseils budgets : de quoi il s’agit ?

Structure d’accueil ouvertes à tous

De son acronyme PCB, les Points conseil budget sont des structures d’accueil ouvertes à tous portés par une association, un centre communal d’action sociale (CCAS) ou un centre social. Ils mettent à disposition de toutes les personnes qui en font la demande des conseillers spécialisés qui les accompagnent dans la gestion de leur finance. Cela se traduit par un diagnostic personnalisé de la situation de la personne accueillie, des conseils ciblés. Le but étant de prévenir le surendettement et de favoriser l’éducation budgétaire.

Dans les faits, les Points conseils budgets permettent aux personnes conseillées de se sentir moins seules face aux problèmes de budget. Ceci en proposant des conseils personnalisés, confidentiels et entièrement gratuits sur toutes les questions d’ordre budgétaire. Que ce soit pour :

  • Les demandes d’étalement de dettes ;
  • La constitution d’un dossier de surendettement auprès de la Banque de France ;
  • La mise au point sur ses dépenses ;
  • La réduction des frais d’incidents bancaires ;
  • L’anticipation d’un changement de situation familiale ou professionnelle pouvant avoir un impact sur les ressources
  • Etc.

Notons que les intervenants au sein des PCB ont été préalablement formés par les organismes tels que l’Union départementale des associations familiales (Udaf), Crésus, l’association qui lutte contre le surendettement ainsi que les centres communaux d’action sociale (CCAS).

Agences PCB en France

Il est à savoir qu’en vertu des promesses du président Emmanuel Macron en 2018, il existe aujourd’hui 400 PCB. Leur nombre est passé de 52 à 150 PCB labellisés en 2019, puis à 400 vers la fin 2020. Et pour renforcer leur présence territoriale et permettre leur accès au plus grand nombre, 100 nouveaux PCB devraient être labellisés d’ici 2022.

Les 500 PCB bénéficieront d’un financement à hauteur de 15 000 € par an. L’objectif était de répondre à l’un des engagements gouvernementaux en termes de stratégie nationale de prévention et de lutte contre la pauvreté.

Quelles sont les missions d’un Point conseil budget ?

Comme nous l’avons indiqué, un Point conseil budget a pour objectif d’informer et de conseiller les personnes en situation précaire sur la gestion de leur budget au quotidien. Dans le cadre de sa mission, cette structure peut ainsi proposer des solutions ou des relais pour mieux maîtriser le budget. Cette structure peut également proposer un accompagnement sur mesure notamment pour les démarches à accomplir auprès de la commission de surendettement afin de limiter l’endettement ou éviter le cumul de crédits.

En outre, un Point conseil budget peut intervenir auprès de créanciers locaux dans des conditions encadrées pour trouver un accord amiable avec la personne surendettée. Notamment par le biais d’un plan de rééchelonnement de dettes ou de réduction de taux d’intérêt.

En résumé, un Point conseil budget doit :

  • Identifier les ménages en situation de fragilité financière et leur proposer un accompagnement adapté à leur besoin ;
  • Rester au plus près des personnes en difficultés financières ou en situation de surendettement, avant, pendant, mais aussi après toute procédure lancée auprès de la commission de surendettement des particuliers.

À qui s’adressent les Points conseils budget ?

Les PCB ont vocation à s’adresser à tout public. En effet, ces structures ne se limitent pas aux personnes rencontrant des difficultés financières, non repérées par les services sociaux ou encore confrontées à des dettes non professionnelles (factures d’eau, crédits, assurances, impôts, etc.).

L’ambition des Points conseils budget est d’améliorer la situation financière de l’ensemble de la population.

Accompagnement par un Point conseil budget : comment ça marche ?

L’accompagnement par un Point conseil budget se déroule en plusieurs étapes. Tout d’abord, l’accompagnement commence toujours par une évaluation qui consiste à établir si le PCB est le bon interlocuteur. Le cas échéant, la personne sera réorientée vers une autre structure plus adaptée à sa situation.

Ensuite, la deuxième étape consiste à faire un diagnostic de la situation financière de la personne. Une fois ce diagnostic effectué, l’accompagnement peut prendre différentes formes en fonction des problématiques soulevées. L’accompagnement peut se traduire par :

  • Des informations générales, des conseils et orientation une meilleure gestion du budget au quotidien et des finances
  • La constitution d’un dossier de surendettement auprès de la Banque de France ;
  • L’intervention, à titre facultatif, auprès de créanciers locaux pour résoudre les situations d’endettement et pour faciliter les échanges ;
  • L’aide à l’accès aux droits et aux aides.

Dans tous les cas, quelle que soit la forme qu’il prend, un accompagnement par un PCB doit toujours permettre une réappropriation par la personne de sa maîtrise budgétaire sur le long terme.

En cas de difficultés financières, la CAF peut vous accorder un prêt d’honneur. Contactez un conseiller pour en savoir plus.

DERNIÈRES ACTUS

PARTAGER :

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur whatsapp
WhatsApp
Partager sur email
Email

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *