Label Plan mercredi : comment occuper les enfants le mercredi ?

Le mercredi après-midi est toujours un moment de partage avec les enfants. Cependant, on n’a pas toujours beaucoup d’idées au niveau d’activité à leur proposer. Afin d’éviter le casse-tête de ce jour de pause, le ministère de l’Éducation nationale propose le Label « Plan mercredi » afin de créer un cadre de confiance pour les familles, les collectivités et leurs partenaires.

Ce label peut être utilisé par les accueils de loisirs, les communes ou intercommunales, les associations ainsi que les établissements scolaires.

L’objectif du Plan mercredi

Le Plan mercredi permet d’offrir aux enfants l’accès à des activités éducatives de qualité. Il soutient les collectivités souhaitant s’engager dans un projet éducatif ambitieux. En effet, le mercredi, les enfants ont plus de temps et de liberté pour :

  • apprendre à trouver sa place au sein d’un groupe,
  • acquérir citoyenneté et autonomie,
  • découvrir leur territoire,
  • réinvestir des acquis de l’école,
  • s’exprimer,
  • travailler sur l’estime de soi,
  • ou encore construire des relations riches et diversifiées avec le monde adulte.

Ainsi, le plan mercredi est un accueil de loisirs organisé par les collectivités avec des activités ambitieuses telles que culturelle, artistique, sportive, manuelle, etc. En effet, le Plan mercredi fédère tous les acteurs :

  • associations et établissements culturels,
  • associations sportives,
  • fédérations d’éducation populaire,
  • sites naturels,
  • etc.

Avec le Plan mercredi, les temps de l’enfant sont repensés dans leur globalité, en articulant mieux les temps scolaires et périscolaires.

Comment obtenir le label plan mercredi ?

Une collectivité doit remplir quelques conditions pour pouvoir s’inscrire dans un plan mercredi. Ainsi, elle doit organiser un accueil de loisirs périscolaire défini à l’article R.227-1 du code de l’action sociale et des familles dont les activités du mercredi respectent la charte qualité du Plan mercredi.

La collectivité souhaitant s’inscrire dans un plan mercredi doit également conclure un Projet Éducatif Territorial intégrant l’accueil périscolaire du mercredi avec les services de l’État (DSDEN, DDCSPP) et la caisse d’allocations familiales. Ce projet doit maintenir une cohérence éducative des activités périscolaires avec les enseignements scolaires.

Et enfin, la collectivité doit organiser un accueil de loisirs périscolaire dont les activités du mercredi respectent la charte qualité du Plan mercredi, au sein du projet éducatif territorial.

Une fois inscrit au plan mercredi, le ministère de l’Éducation nationale autorise et encourage les collectivités à utiliser le label Plan mercredi sur tout support promotionnel, publicitaire ou institutionnel, notamment affiche, brochure, flyer, site internet, etc.

Pour plus d’informations sur le plan mercredi, rendez-vous sur : http://planmercredi.education.gouv.fr/

PARTAGER :

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on pinterest
Pinterest
Share on linkedin
LinkedIn

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

En lien avec les articles que vous avez regardés :

Catégories

FACEBOOK

En plus

DERNIÈRES ACTUS

congé deuil enfant

Le congé pour deuil d’un enfant

Sous certaines conditions, les salariés ont droit à une autorisation d’absence « pour événement familial », dont le décès d’un enfant de moins de 25 ans. Le