Mon enfant est victime de cyberharcèlement : que dois-je faire ?

Avec l’avènement de l’Internet, les jeunes adolescents sont confrontés à un autre type de harcèlement. En effet, ce fléau touche particulièrement la génération 2.0. Comme les jeunes d’aujourd’hui sont de véritables consommateurs de nouvelles technologies, ils en sont parfois paradoxalement, les premières victimes… On vous parle du cyberharcèlement dans cet article et surtout, la façon dont vous devez réagir au plus vite.

Qu’est-ce que le cyberharcèlement ?

Selon l’avocate, Valérie Piau, le cyberharcèlement est une agression répétée envers quelqu’un avec une véritable intention de nuire ainsi qu’une relation de dominant-dominé. En général,  il s’effectue sur les réseaux sociaux types Facebook ou bien sur les téléphones portables avec la publication de messages diffamatoires, humiliants et dégradants ou encore de photos embarrassantes.

Ce phénomène touche particulièrement les adolescents de 12 à 14 ans. En effet, ils sont rarement conscience des conséquences de ces abus en ligne. Les conséquences d’un cyberharcèlement peuvent être graves telles qu’une baisse des résultats scolaires, une perte d’estime de soi, un décrochage scolaire, ou encore un profond mal être.

Victime de cyberharcèlement : Quelles sont les démarches à suivre ?

Si votre enfant est victime de cyberharcèlement, la première démarche à faire est de collecter toutes les preuves du harcèlement en ligne :

  • SMS,
  • messages sur les réseaux sociaux,
  • photos dégradantes,
  • etc.

Tous ces éléments permettent de montrer les violences en ligne subies par l’enfant.

Si votre enfant connaît l’identité de son harceleur ou si les messages sont signés, vous devez alors vous rendre devant le chef d’établissement (collège, lycée,…) de votre enfant, avec en votre possession, un maximum de preuves. Ainsi, ce dernier pourra agir en conséquence et prendre les décisions nécessaires vis-à-vis des élèves harceleurs : une mise à pied par le conseil disciplinaire, une exclusion, etc. Il est conseillé de vous informer régulièrement sur le suivi de la situation de votre enfant ainsi que sur les actions menées au sein de l’établissement afin de lutter contre le cyberharcèlement.

Depuis juin 2011, une convention a été signée entre l’Éducation Nationale et le site e-enfance. Cette dernière a pour objectif de former et sensibiliser les directeurs d’établissements au phénomène du cyberharcèlement.

Dans le cas où vous hésitez à contacter l’établissement ou que la résolution du problème vous  semble lente, il vous est toujours possible de joindre le référent harcèlement académique en utilisant le numéro vert 3020.

Cyberharcèlement : peut-on effacer les traces du harcèlement sur le Web ?

Campagne de publicités contre le cyberharcèlement réalisée par la police nationale.

Les associations de parents ont un rôle important dans la lutte contre le cyberharcèlement. Elles peuvent, en effet, informer les victimes sur les démarches à suivre pour effacer les traces préjudiciables sur Internet. En cas de non suivi du dossier, les associations de parents peuvent également conseiller les victimes à prendre contact avec l’administration de l’école. L’association e-enfance et la Commission nationale de l’informatique et des libertés peuvent effacer les traces négatives ou fermer un compte qui a été piraté. Si vous avez besoin d’aides ou si vous souhaitez obtenir plus d’informations, appelez ce numéro vert 0800 200 000.

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *