Banque : nos astuces pour réduire vos frais

Les différents coûts des services bancaires sont très souvent considérés comme abusifs par les Français. La moyenne des frais bancaires en France est estimée à 200 euros dans les banques traditionnelles, avec une nette augmentation chaque année.

Il n’est pas impossible de réduire ces frais. Des solutions auprès de votre banque ou une nouvelle orientation sont possibles pour s’orienter sur une stratégie d’économie.

Vous trouverez sur cette page un tour d’horizon des différentes astuces pour réduire vos frais bancaires.

Que payez-vous à votre banque ?

Toutes les banques appliquent des frais bancaires à leurs clients.

Il existe plusieurs frais pouvant être appliqués sur vos comptes bancaires, comme :

  • Les méthodes de paiement : une carte bancaire ou un chéquier ne sont pas toujours gratuits, hormis si des conditions spécifiques ont été signées par le souscripteur.
  • Les frais de gestion de votre compte.
  • Les assurances : couverture en cas de vol de votre carte bleue ou piratage de vos comptes par exemple.
  • Les documents bancaires : relevés de compte et RIB sont parfois payants.
  • Les incidents bancaires ou défauts de paiement : retard dans le remboursement d’un crédit, dépassement d’un découvert autorisé, rejet de prélèvement.

Aujourd’hui, la gestion d’un compte en banque coûte environ 18 euros par mois. Ce tarif permet de gérer son argent, effectuer des retraits ou bien encore exécuter des virements.

Afin de ne pas avoir à payer des frais inutiles ou non adaptés à votre situation, prenez le temps d’analyser les différentes banques ainsi que leurs grilles tarifaires.

Comparer les différentes grilles tarifaires

Différentes offres existent sur le marché, et chaque banque adapte ses services. Limiter ses frais bancaires en utilisant le comparateur bancaire en ligne mis en place par le gouvernement.

Depuis 2009, chaque établissement bancaire a l’obligation de fournir à ses sociétaires un relevé de frais bancaires. Ce document récapitule l’ensemble des frais liés à la gestion de votre compte bancaire : frais de fonctionnement de compte, frais de service, frais de retraits ou de virements, frais liés à des incidents de paiement ou autres irrégularités, etc.

Le comparateur peut vous permettre d’identifier chaque banque et les mettre en concurrence afin d’obtenir l’offre la plus adaptée à votre situation.

Souscrire uniquement à des services utiles

Les établissements bancaires proposent des packs ou de nombreux services sont inclus. Cette offre de services groupés est parfois peu utile à son bénéficiaire.

Ce package bancaire à l’avantage de regrouper plusieurs services pour un montant unique de cotisation réduit par rapport aux services proposés. Mais, avez-vous besoin de l’ensemble de ces services pour votre situation personnelle ? 

Pour trouver l’offre la plus sérieuse et la plus représentative de votre niveau de vie et de gestion de vos comptes, il faut peser le pour et le contre et identifier quels services vous sont les plus utiles. Pour cela, vous devez :

  • Répertorier les services que vous utilisez sur l’année ;
  • Rechercher les meilleures conditions tarifaires ;
  • Calculer le montant total des services dont vous avez besoin ;
  • Comparer avec le prix du package proposé sur l’année.

La plupart des clients payent des services dont ils n’ont pas forcément l’utilité. Il est plus intéressant de définir ses besoins à l’avance et ainsi souscrire aux services utiles uniquement. Cette démarche peut vous aider à réduire le coût de vos frais annuels

Discuter et négocier avec votre conseiller

Avoir un conseiller bancaire à votre écoute est un important pour gérer au mieux vos comptes et votre budget. En effet, celui-ci saura vous apporter les solutions les plus adéquates à vos besoins.

La fixation des tarifs des services bancaires peut être négociable. Les positions des banques sont de plus en plus souples. Il est de plus en plus facile de négocier une baisse de prix sur sa carte bancaire et sur ses frais de compte.

Une étude de votre profil sera réalisée par votre établissement bancaire avant de vous attribuer les réductions demandées.

Augmenter votre découvert autorisé

La négociation de votre découvert autorisé est une solution avantageuse pour éviter des frais bancaires supplémentaires. Les dépenses imprévues dans vos finances peuvent vous mener à un découvert soumis à des frais d’intérêts.

Pour la plupart des banques, les frais de découvert sont onéreux, allant de 8 € pour la commission d’intervention, à 10 € pour la facturation d’une lettre d’information et jusqu’à 20 € pour les frais de rejet (prix donnés à titre indicatif).

Un découvert d’un montant plus important vous permettra de réduire les frais d’incidents.

Lorsque votre compte est dans le rouge, c’est-à-dire en négatif, tout en respectant le seul du montant du découvert autorisé, seuls les intérêts débiteurs, communément appelés agios, vous sont facturés. Avec un taux variant entre 8% et 16%, ces agios ne vous coûtent que quelques centimes d’euros si vous ne restez à découvert quelques jours seulement.

Gérer vos comptes à distance

La gestion de vos comptes à distance par l’application mobile de votre banque ou depuis votre espace utilisateur en ligne est pratique.  Elle vous permet de jeter un coup d’œil régulier sur votre compte, afin d’éviter d’être à découvert.

Certaines opérations, si elles sont gérées par l’utilisateur lui-même en ligne, peuvent être gratuites. C’est le cas par exemple des virements entre comptes. En agence, la réalisation d’un virement ponctuel peut être facturée en moyenne 4 €.

L’ergonomie et la simplicité des outils en ligne vaut le coup de vous familiariser avec pour éviter certains frais inutiles.

Changer de banque pour obtenir de meilleurs tarifs

Les banques traditionnelles proposent quasiment toutes les mêmes tarifs, à quelques exceptions près. Le changement de banque pour profiter de frais réduits est de s’orienter vers une banque en ligne.

Des frais moindres, une carte bancaire gratuite, aucune imposition de domiciliation de revenus ni de versement mensuel… c’est ce que proposent certaines banques en ligne. Une application mobile ou un accès à un espace particulier permettra à chaque usager de gérer ses comptes sans avoir à se déplacer.

Attention, en cas de crédit immobilier engagé auprès d’une banque, la domiciliation de ce prêt sera pour la plupart des établissements obligatoires sous leur enseigne.

PARTAGER :

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on pinterest
Pinterest
Share on linkedin
LinkedIn

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CAF LOGO
SOMMAIRE

En lien avec les articles que vous avez regardés :

Catégories
FACEBOOK
En plus

DERNIÈRES ACTUS

simulation montait aides à la mobilité

Simulateur aides à la mobilité

Dans le but de favoriser l’accès à l’emploi, le régime obligatoire a institué des aides à la mobilité. L’importance de la distance entre le domicile