L’AESH est-il habilité à accompagner votre enfant à la piscine ?

aesh piscine

Si votre enfant est porteur d’un handicap et bénéficie de l’accompagnement d’un AESH pendant le temps scolaire, vous pouvez être en mesure de vous poser certaines questions. Cet agent est-il habilité à accompagner votre enfant lors de sorties scolaires à la piscine ? Quelles sont ses missions durant cette activité particulière ? On vous explique tout.

Qu’est-ce qu’un AESH ?

Un AESH, ou accompagnant d’élève en situation de handicap, assure aux enfants dont l’état de santé le nécessite, un soutien durant la période scolaire. Afin de favoriser son autonomie, cet agent contractuel a pour mission de veiller à ce que l’enfant concerné puisse participer dans les meilleures conditions à l’intégralité des activités pédagogiques proposées par le corps enseignant, dès lors qu’elles sont compatibles avec sa maladie.  

Quelles sont les fonctions d’une AESH ?

De l’école primaire jusqu’au lycée, des AESH sont déployés pour aider les élèves porteurs de handicaps à se déplacer, à se rendre aux toilettes, à se laver les mains, à prendre ses repas et ses traitements, à s’habiller ou encore à porter ses affaires. Il favorise l’autonomie de l’enfant afin qu’il puisse comme ses camarades participer aux activités scolaires dans les meilleures conditions.

L’AESH doit-il accompagner un enfant à la piscine ?

Si une sortie à la piscine est prévue et que la condition physique de l’élève lui permet d’y participer, l’accompagnant d’élève en situation de handicap peut tout à fait continuer à l’accompagner. Qu’elles soient culturelles, éducatives, sportives, artistiques ou professionnelles, les activités prévues dans le cadre scolaire peuvent être réalisées par chaque enfant à l’aide de son AESH.

Quelles sont les missions de l’AESH lors d’une sortie à la piscine ?

Dans le cadre d’une sortie à la piscine, l’équipe pédagogique et les enseignants de l’école restent responsables de la classe. L’AESH ne doit en aucun cas être comptabilisé dans l’effectif des adultes accompagnateurs pour le déplacement des élèves. En revanche, il peut être amené à accompagner l’élève de la manière qui suit :

  • aide pendant le déplacement de l’école à la piscine ;
  • aide à l’habillage et au déshabillage ;
  • aider à l’installation de matériel prévu pour l’élève.

Si l’état de santé de l’enfant nécessite la présence de son AESH dans le bassin, l’accompagnant peut se rendre avec lui dans la piscine et l’aider à réaliser les gestes demandés par l’équipe enseignante.

Un agrément est-il nécessaire pour accompagner un enfant à la piscine ?

Non, étant donné que l’AESH n’est pas responsable d’un groupe, mais uniquement d’un seul élève et qu’il ne prodigue aucun cours de natation, il n’est pas obligé de justifier d’un quelconque agrément délivré par l’Éducation nationale.

Si l’AESH ne sait pas nager, peut-il quand même accompagner un enfant à la piscine ?

Le rôle de l’accompagnant d’élève en situation de handicap lors de sorties à la piscine est d’assister l’élève dans ses mouvements, il n’est donc pas nécessaire de savoir nager pour aider à la pratique d’exercices où l’eau est peu profonde. Si l’enfant peut nager seul, l’AESH peut rester au bord du bassin.

PARTAGER :

Facebook
WhatsApp
Email

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

DERNIÈRES ACTUS