Comment faire garder mes enfants cet été ?

Un décret paru le 22 juin 2020 annonce officiellement la réouverture des crèches, écoles et collèges avec un retour à la normale pour la capacité d’accueil. Il coïncide avec la reprise du travail des parents et permet de répondre aux interrogations à l’approche des vacances d’été, du 4 juillet au 1er septembre.

L’accueil des enfants est organisé pendant l’été

Depuis le 11 mai, les professionnels de la petite enfance et de l’enseignement ont repris leur activité sous conditions strictes. Une partie des enfants seulement était attendue dans les institutions avec une limite fixée à 10 par section. Le 22 juin, la situation change et même les plus jeunes sont de retour dans les crèches et maisons d’assistants maternels.

Après plusieurs mois passés à la maison, la reprise des enfants peut être difficile et susciter l’inquiétude des familles. Les objectifs sont alors de garantir leur sécurité en cette période d’épidémie et de leur fournir l’attention nécessaire à leur éveil. Pour continuer à aider les parents, un encadrement des plus jeunes est notamment possible durant l’été.

En effet, le décret autorise les assistants maternels à accueillir 6 enfants simultanément jusqu’au 30 septembre, une date initialement placée au 31 juillet. Les crèches restent également ouvertes au cours du mois de juillet et certaines, sur demande, envisagent de maintenir l’activité en août.

Des dispositions sanitaires plus souples

Un protocole sanitaire relatif à l’accueil des jeunes enfants (0-3 ans) est publié par le gouvernement le 22 juin. Il est mis en place après consultation du Haut conseil de la santé publique et détaille les dernières modalités en vigueur.

Les professionnels ne sont plus obligés de porter le masque lorsqu’ils prennent en charge les enfants. Ces derniers ont donc moins de pertes de repères et des échanges plus faciles. Cependant, au contact des parents ou d’un autre adulte, l’équipe pédagogique est tenue de conserver le masque et de maintenir la distanciation physique.

Pour endiguer la circulation du virus, les groupes d’enfants ne doivent pas se croiser. De même, les activités sont encadrées et les jouets ne sont pas partagés entre les sections.

Le soutien du gouvernement accordé aux professionnels de la petite enfance

Des mesures de soutien sont organisées afin de garantir les meilleures conditions d’encadrement pour les enfants et de travail pour les professionnels.

Ainsi, la Caisse nationale des allocations familiales accorde une aide de 450 millions d’euros aux crèches et aux maisons d’assistants maternels. Le gouvernement prévoit également de prolonger les agréments des assistants maternels dont la date d’expiration est comprise entre le 12 mars 2020 et le 9 octobre 2020. Ils seront, selon le décret n° 2020-663 du 31 mai 2020 , en vigueur jusqu’au 10 octobre 2020.

PARTAGER :

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on pinterest
Pinterest
Share on linkedin
LinkedIn

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

En lien avec les articles que vous avez regardés :

Catégories

FACEBOOK

En plus

DERNIÈRES ACTUS

congé deuil enfant

Le congé pour deuil d’un enfant

Sous certaines conditions, les salariés ont droit à une autorisation d’absence « pour événement familial », dont le décès d’un enfant de moins de 25 ans. Le